Comment draguer une fille ?

Apprenez à draguer la fille de vos rêves, pour la rencontrer et conquérir son âme, un cours complet de drague, tous les trucs pour draguer une fille.

Comment l'aborder ?


Sachez contrôler votre angoisse et vous dépasser pour enfin oser aborder la fille qui vous plaît!

C’est une inconnue, contrôlez l’approche..

Il n’y a pas une manière infaillible de draguer, comme il n’existe pas une phrase-clé qui fasse tomber toutes les filles. D’ailleurs, si un tel truc existait, il serait tellement usé qu’il ne marcherait plus.

Chaque fille est unique, chacune doit être abordée d’une manière différente. Un baratin qui marche avec l’une ne marchera pas obligatoirement avec une autre. Par contre, il existe tout un ensemble de règles non dites, de subtilités intuitives, qui font qu’une fille sera à votre écoute. Il faut un peu de psychologie, d’observation, pour les comprendre et leur dire ce qu’elles veulent entendre. Celui qui a déjà compris cette première loi s’assure un argument décisif dans sa stratégie de séduction.

La psychologie d’une femme, c’est quelque chose qui s’apprend en les fréquentant. Une simple question d’expérience en somme !

Ce site va vous faire gagner du temps, étant une compilation de multiples expériences.

Si vous n’agissez pas, vous n’arriverez à rien. Mais si vous vous inspirez de cet ouvrage et que vous y alliez, alors là vous séduirez beaucoup de filles. Il est très facile de draguer, mais peu de gens le savent. De plus, vous avez tout à y gagner et rien à perdre !

Voilà… une jeune fille que vous croisez, une inconnue, vous semble seule. Elle vous plaît et vous voudriez bien la connaître.

Le premier contact n’est en fait pas vraiment important, la première phrase se doit de rester plutôt anodine. Le truc, c’est simplement qu’elle évite aussi bien de vous percuter de plein fouet que de vous prendre pour un satyre en état de manque. Un juste milieu raisonnable. Je connais plein de cas où des garçons ont dragué des filles de rêve en les abordant avec des phrases complètement ridicules.

Par contre, cette première phrase est particulièrement intimidante. On ressent une inquiétude paralysante à l’idée que cette fille sublime va vous ignorer, ou pire se payer votre tête.

Pourtant le principal c’est d’oser. Je n’ai jamais entendu parler d’une jeune fille labourant le visage d’un garçon à coup d’ongles en dents de scie parce qu’il l’avait abordée dans la rue.

L’important ce n’est pas ce que vous allez dire, l’important c’est une attitude amicale, détendue. Le plus important c’est d’y aller.

Vous allez voir. En quelques instants vous aurez échangé quelques phrases parfaitement quelconques, et vous vous retrouverez dans la même situation que si vous aviez été présentés par un ami commun. A partir de là, il n’y a plus rien d’intimidant, bien au contraire. Pour elle aussi c’est nettement plus confortable car tous les jours elle adresse la parole à son chauffeur de bus, un vendeur de journaux, plein d’inconnus qu’elle oublie aussi vite. Elle a l’habitude de se faire aborder. Alors qu’attendez-vous ?

Gros avantage : vous choisissez celles que vous abordez, celles que vous voulez connaître. Aucune raison de se faire engluer avec des filles qui ne vous attirent en aucune façon. Et ça, vous pouvez le faire dix ou même vingt fois dans la journée. Même votre meilleur ami ne ferait pas ça pour vous !

Bon, alors, concrètement, comment faire ? Arrêter une fille dans la rue et lui dire “Bonjour, je m’appelle Christophe, et je vous trouve séduisante” ? En gros, c’est ça. Pourtant, une approche aussi directe risque d’être ressentie comme une forme de grossièreté, bien que les moeurs aient beaucoup évolués. Elle risque d’être surprise, un peu choquée, et devant cette franchise, de s’écarter de vous sans rien répondre. II est très nettement préférable de trouver un prétexte anodin pour aborder une inconnue. Et ça, ça marche très bien. Tous les exemples que vous allez lire plus loin sont bons. Ils ont tous été utilisés dans pleins de circonstances. A vous de les adapter à votre fantaisie du moment ou à l’environnement de votre rencontre.

Demandez de l’aide

Demander de l’aide est le moyen le plus innocent d’aborder quelqu’un. Quand vous avez besoin de demander votre chemin, il est facile de choisir une jeune femme plutôt qu’un vieux grincheux, même s’il est du quartier depuis cent vingt ans. Les renseignements qu’elle vous donnera seront peut-être moins bons, mais vous n’y perdrez sûrement pas au change !

Surtout, ne vous limitez pas aux moments où vous avez réellement besoin d’aide pour utiliser cette approche. Voici de très bons exemples à mettre en pratique:

– Savez-vous où est la Poste ?

La Poste est à cent mètres. Vous le savez très bien puisque vous veniez de par là. Mais comme elle se dirige justement dans cette direction, il y a de fortes chances qu’elle vous propose de vous accompagner. Si votre conversation s’engage bien sur le trajet, la poste vous paraîtra peut-être moins indispensable.

– Est-ce que je peux m’asseoir ?

Ici, pas question de tomber dans le piège de lui proposer un verre. Beaucoup trop direct. Remarquez le détournement de la question dans un lieu public un peu animé, tout le monde a envie de pouvoir s’asseoir un moment. Vous ne faites preuve que de courtoisie en sollicitant son approbation. Jamais une jeune fille bien élevée ne refusera de vous laisser prendre place en face d’elle si elle constate que la plupart des autres sièges sont occupés. Attention tout de même : dans une grande salle aux trois quart vide, ça fait déjà un peu plus appuyé. De toute façon, ça aurait été idiot de vous installer à l’autre bout et de la mater sans rien dire.

C’est nettement au cinéma que ça paraît facile de se relever et de venir s’incruster. Dans la réalité, venez tout de suite vers elle. Une fois en place, respirez et prenez votre temps. Vous disposez de plusieurs minutes au moins pour qu’elle s’habitue à votre présence avant d’avoir à lui adresser la parole.

– Aimez-vous cette montre ? (ou cette cravate, cet ensemble…)

Demandez toujours conseil dans les magasins. Il est clair que vous devez être un peu perdu au moment de choisir un cadeau de goût, et l’avis d’une femme vous est indispensable.
Surtout, ne vous limitez pas aux moments où vous avez réellement besoin d’aide pour utiliser cette approche. Voici de très bons exemples à mettre en pratique

– A combien est le dollar canadien aujourd’hui ?

Elle lit un journal. II n’y a aucune raison pour qu’elle n’interrompe pas sa lecture quelques instants et vous renseigne. A vous de l’associer à vos calculs de cours de Bourse convertis en dollars canadiens. Elle risque de trouver ça follement amusant ! D’autant plus que ça ne doit pas lui arriver tous les jours qu’on l’aborde avec ce genre de question !

– Pouvez-vous me prendre en photo ?

Très facile ! Vous visitez le coin et l’angle, la lumière vous semblent parfaits. Prenez bien le temps de lui expliquer comment vous voulez être pris, faites-la changer de place, prenez-la par l’épaule pour qu’elle ne s’approche pas trop de la chaussée. Le seul inconvénient de cette approche, c’est qu’il faudra bien un jour lui avouer que vous habitez à cinq cent mètres. Mais d’ici là…

– Est-ce que ma cravate est droite ?

N’ayez pas peur de demander son avis à une jeune femme sur votre tenue, surtout si vous allez à un rendez-vous important. Bien sûr, vous avez pris soin de décaler votre noeud d’un côté ou de l’autre. S’il n’y a pas de miroir à proximité et que vous ayez vraiment l’air un peu perdu, elle arrangera elle-même le maintien de votre col. Si si !

– Où peut-on prendre une Murphy’s Stout par ici ?

Si elle ne connaît rien aux bières épaisses et noires, expliquez-lui. Et puis tout en marchant, vous tombez, mais oui, par hasard, sur un pub qui a l’air convenable. Une excellente occasion de lui faire faire une dégustation.

– Vous pouvez me déposer à une station de taxi ?

Elle monte dans sa voiture. Tâchez de ne pas vous trouver trop près d’une station de métro. Et débrouillez-vous pour savoir dans quelle direction elle va. Ca devrait coller avec votre propre destination…

– Savez-vous où est l’horloge parlante ?

Demandez quelque chose de totalement impossible ou de carrément loufoque. Si elle s’arrête net et prend le temps de réfléchir, c’est gagné. Dans les trois secondes, elle va éclater de rire (sauf si elle est stupide ou salement en retard à son rendez-vous).

– Où est-ce que je peux trouver ce chemisier ? Je l’adore !

Habile façon de lui faire un compliment indirect. N’oubliez pas d’ajouter que vous avez au moins une soeur… Mais attention au fait que ça peut déjà être perçu
comme une approche personnelle.

– Etes-vous contente de votre stylo ? (de votre montre, briquet….)

Vous aimeriez faire un cadeau et si elle estime que c’est un bon choix, vous allez pouvoir lui demander conseil pour d’autres objets. Dites-lui que ceux qu’elle a lui correspondent très bien. Si elle demande pourquoi (question ouverte), la conversation est toute trouvée…

– Savez-vous combien de fromage blanc il me faut pour quatre personnes ?

L’important c’est qu’elle vous donne un (bon) conseil. D’une manière générale, tout ce qui touche à l’art culinaire est implicitement son domaine plus que le vôtre. Laissez-la vous guider mais ne soyez pas forcément d’accord sur tout, ni tout de suite convaincu, pour relancer la conversation (“et si je rajoutais du miel dedans pour faire un dessert ?”).
Primordial : demander un service n’est un bon plan que si elle a le sentiment que vous avez vraiment besoin de son aide. Si elle sent que vous n’utilisez qu’un faux prétexte, vous courez droit au coup d’œil dédaigneux et à l’abandon sur place…

 

Rendez lui service

Il y a toujours un moment où une fille a besoin des services d’un homme. Et je ne parle pas de la crevaison sur une route déserte. Ne ratez pas ces occasions, c’est le meilleur moyen d’entrer en contact avec elle.

– Voulez-vous vous asseoir ?

Offrez très spontanément le siège à côté de vous aussi bien dans l’autobus qu’au restaurant. Faites-le surtout quand elle risque d’aller s’asseoir ailleurs. Si elle ne prend pas le temps de refuser et d’aller justement ailleurs, elle va être juste à côté de vous pour un bon bout de temps.

– Laissez-moi porter ça !

N’oubliez jamais d’être galant et de porter la valise ou le paquet d’une jeune femme qui a des problèmes. Pas question qu’elle s’abîme un si joli dos ! Elle sera enchantée d’être aidée et il y a tout à parier qu’elle poursuivra d’elle-même la conversation pour vous remercier.

– Vous pouvez trouver le même moins cher au bas de la rue.

Surveillez les boutiques et prenez le temps de comparer les prix. Généralement, elles sont pleines de jolies filles qui ne font qu’entrer et sortir. Si vous leur faites faire des économies, elles auront tout intérêt à passer l’après-midi avec vous pour faire leurs courses.

– La sole est remarquable je vous assure.

Choisissez un plat plutôt léger (un boeuf en sauce risque de la rebuter) et assurez-lui qu’il est excellent. Si elle est plongée dans son menu, elle va sûrement vous demander conseil pour d’autres plats, ou vous demander en quoi cette sole semble si parfaite.

– Est-ce que je peux vous déposer quelque part ?

Si elle est seule à l’arrêt de bus (ou de taxi), n’hésitez pas. C’est étonnant comme certaines filles sautent sur n’importe quelle occasion pour n’avoir pas à prendre les transports en commun !

– On voit votre bretelle de soutien-gorge…

Dit très gentiment, avec sincérité. C’est un service sincère que vous lui rendez. Par ailleurs, de votre côté, l’approche est déjà faite, et vous lui avez parlé. Il n’y a plus qu’à rester à côté d’elle et embrayer.

 

Un petit bluff qui marche toujours

Un truc qui marche toujours : demandez-lui sérieusement si elle n’a pas déjà fait des photos. Elle va vous répondre très innocemment avec un large sourire de plaisir – “Quoi moi ? Non, pas du tout… les seules photos que j’ai faites c’était pour faire plaisir à un ami…”. Insistez. Vous êtes sûr de l’avoir vu dans Elle ou dans Cosmopolitan. Elle devrait en faire de nouveau (vous avez déjà oublié qu’elle vous avait dit n’avoir pas fait de photos) car vous la trouvez terriblement photogénique. Un peu de flatterie ne fait pas de mal et d’ailleurs vous n’auriez rien contre la prendre en photo !

Histoire vraie : dans une soirée mondaine où je ne connaissais pas grand monde, j’ai abordé une très belle grande plante (elle était au moins aussi grande que moi, ce qui est encore plus impressionnant pour un garçon !) en lui disant – “Bonjour, je crois qu’on ne se connaît pas encore, mais je viens de finir d’écrire mon dernier roman, et je ne sais pas pourquoi, mais vous correspondez exactement à l’un de mes personnages si je devais en faire un film”. Vous savez ce qu’elle m’a répondu ?

– Je suis mariée, deux enfants, très heureuse, mais vraiment j’adorerais ! C’est quoi votre histoire ?

On s’est alors mis à deviser joyeusement de l’adaptation de son futur rôle. Il n’y a eu que l’intervention de son mari, pas si emballé que ça, pour nous interrompre. Mais j’avais déjà son numéro de téléphone !

Retenez bien cet exemple : vous remarquerez qu’il comporte les principales qualités d’une bonne approche.

 

Soyez maladroit

Le cliché bien connu de ce type de rencontre, c’est la femme qui laisse tomber son mouchoir dans l’espoir que l’home qu’elle veut connaître va le ramasser. C’est une technique que les femmes utilisent encore beaucoup aujourd’hui pour nous draguer. Vous pouvez faire la même chose.

Par exemple, sur une piste de ski, vous pouvez accidentellement la bousculer. Sur le moment elle réagira peut-être un peu vivement, mais vous saurez faire preuve de confusion et insisterez pour vous faire excuser.

J’ai moi-même renversé (sans faire le moins du monde exprès pourtant !) un verre entier de coca sur les genoux d’une jeune fille assise à une table. Je peux vous garantir qu’elle se souvient encore de moi et de la façon dont nous nous sommes rencontrés !

Il est impératif que l’accident semble involontaire. S’il l’est vraiment, c’est encore mieux évidemment. Cette drague ne marche qu’à cette seule condition. Et vous devez être clairement désolé de votre maladresse. C’est le seul moyen d’avoir un argument crédible pour vous faire pardonner.

Si elle sent que vous avez fait exprès, elle sera carrément furieuse, et peut-être même vexée d’avoir fusillé une porcelaine achetée deux minutes auparavant, de s’être laissé bousculer parce qu’elle léchait les vitrines, etc…

Alors surtout soyez sérieux, gardez votre sang-froid et n’éclatez pas de rire, même si la situation vous semble tordante. Elle le prendrait très mal !

Dans le même ordre d’idées, vous pouvez :

– prendre son épaule pour cible avec votre ballon de plage,

– lui marcher sur les pieds dans la cohue,

– tamponner légèrement sa voiture à un feu rouge,

– l’appeler à la rescousse si vous-même tombez de tout votre long juste devant elle…

Vous êtes alors l’accidenté, mais il est un peu bête de rester en plan si vraiment elle a décidé de ne pas vous porter secours ! Peaufinez votre technique ! Par contre, si une fille vous bouscule, n’ayez pas peur d’exagérer le mai qu’elle vous a fait. Elle se sentira coupable et voudra se faire pardonner. Acceptez.

Sachez discuter avec elle


Les 3 premières minutes

Bravo ! Vous l’avez abordée et vous n’avez encore aucune trace de morsure… Vous êtes allé vers elle sans trop saliver, vous avez même réussi à maîtriser votre bafouillement pour lui demander

– Bon… bonjour mademoiselle… je suis un peu… heu… un peu perdu, voilà!

Elle vous a simplement dévisagé d’un drôle d’air et a répondu

– Ah oui ?

Maintenant vous avez un problème : il va falloir lui parler et vous n’avez que trois minutes.

Pourquoi trois minutes ?

C’est une règle non écrite des rapports entre les gens en société quand deux personnes qui ne se connaissent pas commencent une conversation, celle-ci va durer environ trois minutes. Au-delà de ce temps, si l’une des deux personnes désire interrompre la conversation, elle pourra le faire sans paraître impolie, à l’aide d’une bonne excuse.

C’est un phénomène général de la vie en société. Vous-même le faites inconsciemment. Par exemple, on vous présente une vieille tante qui postillonne en radotant. Vous allez être poli et l’écouter pendant trois minutes avant de trouver une bonne excuse et de partir en courant. Par contre, si dans ce laps de temps elle vous parle de sa petite nièce de vingt et un ans qui ressemble à Sophie Marceau en mieux, vous allez quand même être intéressé et oublier de disparaître aussi vite.

Pour la drague, c’est exactement la même chose. La fille qui vous répond “Ah oui ?” vous donne inconsciemment trois minutes de son attention. Rien que ça c’est merveilleux, de savoir que vous pouvez obtenir facilement trois minutes de toutes les filles superbes que vous croisez, du moment que vous les abordiez correctement !

Bien sûr, vous n’avez rien contre aller au-delà de ces trois minutes. Pour cela, il vous suffit de faire passer le message suivant : je suis un homme amusant, intéressant, pas radin (elles ont horreur !), différent des autres. En un mot, vous avez tout intérêt à mieux me connaître. C’est exactement ce qu’à fait cette vieille tante en vous parlant de sa petite nièce : elle a réussi à vous intéresser, et vous vous retrouvez à plaisanter avec elle dans le fauteuil d’à-côté.

Pour intéresser la fille que vous draguez, il faut lui parler. Et trois minutes, c’est court pour ne pas débiter des banalités du genre “Vous êtes déjà venue par ici ?”, “Quel beau temps n’est ce pas ?” ou “II y a beaucoup de monde aujourd’hui…”.

Vous devez arriver à vous servir de quelques bons trucs (il y en a tout un tas dans ce livre !) pour orienter la conversation afin d’être sûr de faire passer le message.

C’est gagné ! Dès qu’une fille vous trouve intéressant, il n’y a plus de problème pour qu’elle passe des heures avec vous ou, si les circonstances vous en empêchent, pour qu’elle ait envie de vous revoir. Prenez son numéro de téléphone !

 

Faire un compliment sans en avoir l’air

Quand vous faites un compliment sincère à une jolie fille, c’est une manière de dire : “Vous me plaisez, il y a quelque chose en vous qui m’attire et que j’aime bien…” Tous le monde réagit positivement aux compliments parce qu’il est difficile de résister à l’idée de plaire.

Mais attention, vous vous adressez à quelqu’un qui ne vous connaît absolument pas. Vous devez être subtil dans votre manière d’exprimer votre admiration pour être sûr, justement, qu’elle va réagir positivement. Une jeune femme, quand elle est abordée par un garçon, surtout dans un lieu public, va toujours penser qu’il est à la recherche d’une aventure. Si vous commencez par lui faire des compliments trop directs sur son apparence physique en particulier, vous allez l’effrayer.

Ce n’est pas le but recherché

Ce qu’il faut, c’est la mettre en confiance, l’apprivoiser par l’utilisation de compliments discrets. Commencez par être anodin. Faites des compliments sur ses boucles d’oreilles ou son collier. Progressivement, quand vous la sentez se détendre, osez lui parler de ses mains, de ses sourcils. Seulement si elle apprécie vos compliments vous pouvez lui parler de son sourire, de ses cheveux et de ses yeux. Vous voyez ? Alors que beaucoup d’hommes abordent une jeune fille inconnue en lui parlant tout de suite de ses yeux… Grave erreur ! (c’est banal et trop personnel).

Ensuite vous devez quand même essayer d’être un peu original. Si par exemple cette fille ressemble à Sophie Marceau et que vous lui dites, vous pouvez être certain que c’est la 200.000ème fois qu’elle entend ça. N’espérez pas trop la faire tomber avec ce genre d’argument !

Un très bon truc des trois premières minutes de conversation est de faire un compliment sur un de ses défauts. Je ne parle évidemment pas de sa surcharge pondérale (elles y sont très sensibles, trop…) car de toute façon vous n’avez pas abordé la sculpture façon Botero qui a manqué vous projeter dans le caniveau en vous croisant.

Une fille est mignonne et vous le lui dites, c’est bien, mais elle ne gardera pas un souvenir inoubliable de cette première rencontre. Par contre, si vous remarquez qu’elle a une toute petite poitrine et que vous lui dites qu’elle a une silhouette extra, que c’est bien mieux car elle peut porter ce qui lui fait envie, vous allez voir comment elle va s’ouvrir et se décontracter. Vous pouvez être sûr qu’elle est complexée de ne pas avoir de poitrine. Vous arrivez et vous lui dites que c’est mieux ainsi, elle va vous trouver carrément intéressant !

Elle va se mettre à vous raconter que ça l’a toujours bien embêtée, mais que finalement c’est peut-être bien plus pratique… Faites un compliment sur le point faible d’une femme et vous la ferez fondre. Beaucoup de jolies filles ont un petit défaut : le nez, des lèvres trop ourlées ou trop fines, une taille qui ne leur plaît pas… (en plus souvent elles s’en inventent !).

Un autre très bon truc est de lui dire qu’elle est spéciale. Vous ne savez pas bien quoi, mais il y a quelque chose de spécial en elle, quelque chose de différent des autres qui vous a tout de suite frappé. En réalité, ce qui vous a surtout frappé c’est qu’elle vous plaît. Si vous n’avez pas l’air de vous payer sa tête, elle va chercher avec vous. Finissez quand même par trouver quelque chose de crédible.

 

Captivez son attention

Beaucoup d’hommes croient qu’il est dur de draguer parce qu’ils pensent qu’il faut savoir bien parler, être cultivé, avoir de l’argent à dépenser et surtout ne dire que des choses intelligentes.

C’est totalement faux ! On réussit très bien en racontant n’importe quoi, des histoires sans queue ni tête, ou en changeant de sujet toutes les dix secondes. En un mot, en racontant des conneries.

Et ça, c’est à la portée de tout le monde.

N’ayez pas peur d’inventer des histoires abracadabrantes : “Ne vous retournez pas, mais je viens de repérer des agents du FBI. Ils vous cherchent mais ne vous en faites pas, je suis là pour vous protéger”. C’est la manière dont Belmondo séduit dans tous ses films. Et ça marche très très bien, d’autres façons de faire : enchaînez dix conneries à la minutes en changeant perpétuellement de sujet. Votre conversation devient vivante, ce qui importe ici c’est la forme pas le fond. L’important c’est que ça aille très vite, que ce soit un tourbillon dans lequel elle se sent emportée.

Cas vécu : rattrapant une fille dans la rue, je lui ai pris le coude en lui chuchotant – “je suis poursuivi. La seule façon de disparaître, c’est de se faire tout petit. Imaginez que nous marchons tout les deux à l’intérieur de cette fissure du trottoir… Comment voyez-vous les choses ?”. Elle m’a rétorqué

– Ce n’est pas possible ! On va se faire écraser ou balayer d’un coup de vent !

Et puis elle a éclaté de rire parce que c’était complètement inepte !

Les femmes se laissent facilement faire par les hommes qui racontent n’importe quoi. Ca les désarme. Peut-être pensent-elles que parce qu’ils ont l’air un peu fous ils ne sont pas dangereux !

 

Rapprochez vous d’elle

Attention… cela ne veut pas dire que dans les trois minutes où elle vous a rencontré, vous deviez nécessairement la prendre sur vos genoux ! Simplement, dans le cours de la conversation, il n’est pas très difficile de vous débrouiller pour lui toucher le bras, la main ou même les cheveux (plus difficile, mais très agréable ! – voir le cas vécu ci dessous). Il y a tout un tas de prétexte pour que vous ayez l’occasion de lui toucher le bras – “Ne descend pas du trottoir, une voiture arrive derrière nous !”. Vous insistez sur un point de la conversation et sans y penser vous posez votre main sur son bras, comme pour appuyer votre argumentation. Immédiatement vous vous sentirez plus près d’elle (pensez à retirer votre main au bout de quelques instants). Prenez-la par le bras pour traverser une rue, ou par l’épaule pour lui indiquer quelque chose au loin. Elle s’éternise un peu trop devant une vitrine ? Une main légère autour de la taille fera l’affaire…

N’oubliez pas de faire tous ces petits gestes en apparence anodins quand vous êtes en public. Ils sont importants car ils vous rapprochent et la mettent en confiance. Presque tous ces gestes sont des manifestation de protection ou de sympathie. Grâce à eux, elle se sentira bien auprès de vous. Votre but est d’aller au-delà de la simple amitié (bien que ce soit fort recommandable et appréciable par ailleurs) avec elle ; vous allez contribuer à créer une atmosphère de complicité et d’intimité en n’ayant pas peur de la toucher. Mais pas de zèle! Pas question de la peloter ou de la coller! Elle s’effaroucherait tout de suite et ce serait carrément râpé… modérez votre enthousiasme !

Ensuite elle trouvera que vous avez de l’assurance, que votre retenue vis-à-vis d’elle n’est pas de la timidité. Croyez-moi, il n’y en a pas beaucoup qui osent ne serait-ce que toucher le bras d’une fille la première fois qu’ils l’abordent. Tant mieux pour vous.

Enfin, elle va s’habituer à votre contact, et ça c’est très bon. Cela vous évitera de la voir s’accrocher au lustre du plafond la première fois que vous la prendrez dans vos bras…

 

Montrez que vous avez de la personnalité

Dans les films ou les romans d’amour, vous avez souvent vu les héros se heurter lors de leur première rencontre. Rappelez-vous “Love Story” : elle est bibliothécaire et elle ne veut pas lui donner le livre qu’il demande. Il s’énerve, la bouscule un peu et elle le traite de :

– Stupide gosse de riches…!

– Qu’est-ce qui vous fait croire que vous êtes aussi intelligente ?

– Je ne prendrai jamais un café avec vous.

– Ecoutez ! Ne comptez pas là-dessus, je ne vous le proposerai pas !

– C’est justement pour ça que vous êtes stupide.

C’est jouer avec le feu, mais accompagné d’un très beau sourire en conclusion, vous pouvez être sûr que c’est un jeu extrêmement valorisant et amusant. Ca lui prouve que vous avez de la répartie et de la personnalité. C’est très payant !

Par contre, n’outrepassez jamais certaines limites : ne lui balancez pas d’injures qu’elle ne vous pardonnerait pas, ayant trait à ses défauts physiques ou à pire encore. Vous pouvez lui dire qu’elle est con, qu’elle ne comprend rien, alimenter une certaine opposition entre vous. Retenez votre agressivité et bridez absolument toute manifestation de mépris ou de pitié.

La prochaine fois que vous la rencontrerez elle se souviendra très bien de vous. II y a de grandes chances pour qu’elle vous adresse d’elle-même la parole. Sortez alors votre numéro de charme et de réconciliation, vous êtes assuré de la gagner.

Ce type de comportement où vous faites preuve de personnalité marche bien quand il n’y a pas a priori d’affinités particulières entre vous. Ca permet de se frotter un peu et de marquer l’empreinte de votre première rencontre. Ca n’empêche pas une petite aventure par la suite !

Cas vécu : en plein mois d’Octobre, je lui ai soutenu que ce serait grisant total que nous puissions respirer du bon air dehors la nuit. Je lui ai juste dit de s’habiller chaudement car on prenait la voiture et qu’on n’allait pas tout près. Une fois dans la voiture, elle a eu la bonne idée de s’endormir (il était quand même une heure du matin après un bon dîner).

Quand elle s’est réveillée, elle reçu la gifle des embruns de l’Atlantique et les roulements du ressac, encore plus impressionnants dans le noir. Nous avons dansé sur la plage (sans musique et en grelottant dans les bourrasques), couru dans tous les sens.

Après ça, elle a naturellement voulu que je la ramène (parce que se trouver un hôtel à trois heures du matin passées, hors saison… !) et qu’on se tape donc toute la route dans l’autre sens.

Non. Même si ça parait le plus raisonnable (elle aurait pu conduire elle-même, moi je n’en pouvais plus), allez jusqu’au bout de votre idée. Elle n’avait pas peur de moi, mais commençait à devenir extrêmement irritable, voulait un vrai lit pour dormir, se sentait fatiguée à son tour, etc… Moi je devenais de plus en plus silencieux (ça ne servait à rien de se chamailler, elle se braquait et il aurait été dommage de faire tout ça pour rien). On a donc roulé avec le chauffage à fond pour accumuler le plus possible de chaleur et on s’est arrêté dans un coin calme. Et là, siège couchettes, dodo pendant deux heures.

Résultat : un lever à l’aube, en rase campagne de bord de mer, cris de mouettes, verre de lait à la ferme la plus proche, croissants brûlants à la première boulangerie de village.

Eh bien la vérité, c’est qu’elle avait complètement oublié ses reproches de la nuit ! C’était la plus belle matinée qu’elle pouvait rêver, car quand on n’a pas l’habitude de se lever à l’aube, les premiers instants du jour levant sur l’immensité de l’océan, ça vaut franchement son pesant d’huîtres ! Donc, si vous avez une bonne idée en tête, même si elle râle, tenez bon.

D’ailleurs les filles respectent plus facilement les garçons qui leur résistent un peu c’est bien connu. Et vous aurez tout le temps de vous réconcilier par la suite, en riant avec vos amis de cette folle nuit dans le froid et de la tête des moutons que vous avez découverts à votre réveil !

 

Sachez vous taire

Vous ne savez vraiment pas quoi lui dire. Toute votre énergie, votre imagination sont passées dans la recherche d’une phrase pour l’aborder et maintenant vous êtes totalement sec. Vous n’avez qu’une envie, c’est de vous enfuir en courant, mort de honte.

Surtout ne fuyez pas. Vous avez déjà fait le plus dur, soyez patient trente petites secondes. Ce silence que vous trouvez interminable et que vous n’arrivez désespérément pas à remplir, elle aussi le ressent de façon désagréable. C’est elle qui va venir à votre aide et reprendre la conversation. Et il y a beaucoup de chance pour qu’elle dise quelque chose de plus intelligent que tout ce que vous aurez pu trouver.

De toute façon, il vaut beaucoup mieux se taire que, sous l’emprise de l’excitation (nom d’un chien, la première fille qui m’écoute sans prendre ses jambes à son cou !), se mettre à déverser un tombereau de stupidités. En plus, si vous prenez l’air suffisamment concentré (voir la scène du film “Itinéraire d’un enfant gâté” entre Belmondo et Anconina !), elle va probablement se dire que vous réfléchissez à votre dernier échange de phrase et estimer du même coup que vous êtes intelligent.

Les gens qui pèsent leurs mots et réfléchissent impressionnent. Quand même, n’abusez pas ! Sinon vous donnerez l’impression de cherchez comment articuler “il est bientôt six heures”, et ça nuirait à votre crédibilité.

 

Les sujets que toutes les filles adorent

Les bébés, les enfants en bas âge, les chiots, les chatons. Avec cette panoplie vous ne pouvez déjà pas vous tromper. Alors si votre tante insiste pour que vous preniez deux chatons en pension et que vous ayez des vues sur un gentil petit lot, acceptez.

Cas vécu : deux chatons à la maison m’ont permis de fixer une jeune fille qui jusque là ne me trouvait pas tant d’intérêt que ça. Mais sans doute que cette présence animale lui a fait supposer que j’avais la fibre paternelle. Nous nous sommes très bien entendu, tellement que lorsque nous nous sommes séparés, elle m’a demandé de garder les chats (ils avaient grandis entre temps). Tout bénéfice!

Bien sûr les fleurs. Apprenez un minimum sur le langage des fleurs et leur appellation en latin, ça peut toujours servir et ça impressionne. Si en plus vous êtes capable d’offrir des fleurs en exposant le meilleur moyen de s’en occuper, elle va à coup sûr vous considérer comme quelqu’un à l’esprit ouvert et donc intéressant. De toute façon vous êtes gagnant à tous les coups, car je n’ai jamais vu une fille détester les fleurs au point de refuser qu’on lui en offre !

Détail qui a son importance certaines jeunes filles sont attirées par certaines fleurs en particulier (les roses c’est facile et ce sont pourtant les plus appréciées) mais il peut arriver qu’elles soient malgré tout réfractaires à certaines (les glaïeuls ne rencontrent pas toujours une adhésion totale, trop emphatiques sans doute). Parmi les éléments à retenir d’une jeune fille, n’omettez pas sa fleur préférée (ce n’est pas une raison pour l’en couvrir à chaque fois… mais c’est comme une carte d’atout à jouer aux bons moments).

Les parfums. Evidemment les parfums ont toujours été l’apanage des femmes depuis des siècles. Et malheureusement pour nous, ils ont tendance à changer suivant la mode (senteur vanille récemment mais ça peut être différent l’année prochaine) et elles ont généralement un avis abrupt les concernant. Tel parfum est considéré soit comme génial soit comme un odieux tue-mouches pour midinettes de bazar ! Mais j’ai fréquemment constaté qu’une .Jeune fille ne s’offusque pas lorsqu’on lui demande franchement quel est son parfum, car justement, ça vous plaît beaucoup et vous aimeriez bien le sentir de nouveau… mais de plus près. En général, vous écopez de délicieux instants à respirer son cou juste sous l’oreille, et en plus vous savez quoi lui faire comme beau cadeau si ça devient un jour approprié. On aurait tort de se plaindre !

Les bijoux. Méfiez-vous, terrain glissant. Goûts extrêmement variés d’une jeune fille à l’autre, compétence pointue pour certaine, restez dans le flou et l’appréciation flatteuse à moins que vous n’émargiez chez Van Cleef ou Chaumet depuis votre Baccalauréat. De toute façon, si elle porte ce qu’elle a c’est qu’elle estime que ça lui va et que ça flatte son apparence. De plus, vous n’en connaissez pas la provenance, et il peut aussi bien s’agir d’une bague ancienne offerte par sa grand-mère maintenant décédée que par son amant du week-end dernier. Quoiqu’il en soit, une femme est toujours attachée à ses bijoux…

Donc, appréciez et flattez avec circonspection et patte de velours. La meilleure chose à dire en fait consiste à en remarquer l’originalité ou le bon goût. Complimentez en ce sens en restant discret sur l’identité de la joaillerie. Ca ne se fait vraiment pas de lancer un “…des Chanel ? et que penses-tu des boucles d’oreilles Dior ?”. II y a plusieurs cas possibles:

– Soit elle aime bien les Dior aussi et elle regrette de ne pas en avoir, ce n’est pas la peine de le lui rappeler. Dans le “meilleur” des cas, elle va vous retourner : ‘Tas qu’à m’en offrir si tu veux que j’en porte !”. Résultat brillant cela va sans dire…

– Soit elle en a et elle se dit qu’elle aurait peut-être mieux fait de les porter ce soir, donc elle est furieuse de son choix et elle va vous en vouloir de lui avoir fait remarquer.

– Soit elle estime que la marque que vous citez ne vaut pas ses Chanel, et elle va se sentir dévalorisée que vous puissiez comparer ses boucles d’oreilles à ces ersatz de grande marque… a moins qu’elle ne vous prenne pour un plouc. (Aveu : çà m’est arrivé en voulant faire un compliment sur un tailleur de bonne facture… Elle s’en souvient encore, et je ne suis jamais sorti avec elle !)

Cela nous amène aux vêtements. Nous dirons ici que la plus grande prudence, tout comme en ce qui concerne les bijoux, est de mise. De toute évidence, un très jolie fille, même si elle peut se permettre de s’habiller un peu comme elle veut tout en restant drôlement séduisante, ne s’affichera pas avec des fringues qu’elle ne peut pas voir en peinture ! Donc vous êtes obligé d’apprécier son style…

Cas vécu : je n’aimais vraiment pas sa façon de s’habiller, et je m’étais dit qu’être habillé, même mal, ça ne peut être que temporaire quand on est deux, et que ça peut recéler de bonnes surprises par en dessous. Faux. Une fille qui s’habille mal (de votre point de vue) n’a aucune raison de vous affrioler avec des dessous de votre goût. L’habillement est une partie de son caractère. Le mieux est de ne pas insister avec un style que vous n’aimez pas. En plus, en public vous auriez honte (comme moi de la voir en tailleur­pantalon marron à rayures, une horreur !). Laissez tomber.

Où la rencontrer ?


Rencontres sur Internet

Il n'y a pas une manière infaillible de draguer, comme il n'existe pas une phrase-clé qui fasse tomber toutes les filles. D'ailleurs, si un tel truc existait, il serait tellement usé qu'il ne marcherait plus.

Chaque fille est unique, chacune doit être abordée d'une manière différente. Un baratin qui marche avec l'une ne marchera pas obligatoirement avec une autre. Par contre, il existe tout un ensemble de règles non dites, de subtilités intuitives, qui font qu'une fille sera à votre écoute. Il faut un peu de psychologie, d'observation, pour les comprendre et leur dire ce qu'elles veulent entendre. Celui qui a déjà compris cette première loi s'assure un argument décisif dans sa stratégie de séduction.

La psychologie d'une femme, c'est quelque chose qui s'apprend en les fréquentant. Une simple question d'expérience en somme !

Ce site va vous faire gagner du temps, étant une compilation de multiples expériences.

Si vous n'agissez pas, vous n'arriverez à rien. Mais si vous vous inspirez de cet ouvrage et que vous y alliez, alors là vous séduirez beaucoup de filles. Il est très facile de draguer, mais peu de gens le savent. De plus, vous avez tout à y gagner et rien à perdre !

Voilà... une jeune fille que vous croisez, une inconnue, vous semble seule. Elle vous plaît et vous voudriez bien la connaître.

Le premier contact n'est en fait pas vraiment important, la première phrase se doit de rester plutôt anodine. Le truc, c'est simplement qu'elle évite aussi bien de vous percuter de plein fouet que de vous prendre pour un satyre en état de manque. Un juste milieu raisonnable. Je connais plein de cas où des garçons ont dragué des filles de rêve en les abordant avec des phrases complètement ridicules.

Par contre, cette première phrase est particulièrement intimidante. On ressent une inquiétude paralysante à l'idée que cette fille sublime va vous ignorer, ou pire se payer votre tête.

Pourtant le principal c'est d'oser. Je n'ai jamais entendu parler d'une jeune fille labourant le visage d'un garçon à coup d'ongles en dents de scie parce qu'il l'avait abordée dans la rue.

L'important ce n'est pas ce que vous allez dire, l'important c'est une attitude amicale, détendue. Le plus important c'est d'y aller.

Vous allez voir. En quelques instants vous aurez échangé quelques phrases parfaitement quelconques, et vous vous retrouverez dans la même situation que si vous aviez été présentés par un ami commun. A partir de là, il n'y a plus rien d'intimidant, bien au contraire. Pour elle aussi c'est nettement plus confortable car tous les jours elle adresse la parole à son chauffeur de bus, un vendeur de journaux, plein d'inconnus qu'elle oublie aussi vite. Elle a l'habitude de se faire aborder. Alors qu'attendez-vous ?

Gros avantage : vous choisissez celles que vous abordez, celles que vous voulez connaître. Aucune raison de se faire engluer avec des filles qui ne vous attirent en aucune façon. Et ça, vous pouvez le faire dix ou même vingt fois dans la journée. Même votre meilleur ami ne ferait pas ça pour vous !

Bon, alors, concrètement, comment faire ? Arrêter une fille dans la rue et lui dire "Bonjour, je m'appelle Christophe, et je vous trouve séduisante" ? En gros, c'est ça. Pourtant, une approche aussi directe risque d'être ressentie comme une forme de grossièreté, bien que les moeurs aient beaucoup évolués. Elle risque d'être surprise, un peu choquée, et devant cette franchise, de s'écarter de vous sans rien répondre. II est très nettement préférable de trouver un prétexte anodin pour aborder une inconnue. Et ça, ça marche très bien. Tous les exemples que vous allez lire plus loin sont bons. Ils ont tous été utilisés dans pleins de circonstances. A vous de les adapter à votre fantaisie du moment ou à l'environnement de votre rencontre.

Dans la rue

Pour bien draguer, il ne faut pas en avoir l'air. Donc le plus simple, le plus naturel qui soit est de la rencontrer dans la rue. Ca peut se faire aussi bêtement qu'en se mettant juste à sa hauteur à côté d'elle quand elle attend le feu rouge. A vous de voir s'il vaut mieux faire un pas en avant au moment où une voiture arrive (soigneusement repérée pour ne pas courir le risque de vous faire renverser stupidement tout de même !) ou trébucher et se raccrocher à son épaule (plus difficile en restant naturel). Pensez aussi à celles qui perdent un temps précieux à lécher les vitrines (elles seraient mieux avec vous). Les foules du samedi après-midi quand tout le monde fait ses courses regorgent de situations rêvées où les filles sont encombrées de paquets, avides de prendre le soleil ou encore (mais oui) à la recherche d'une bonne petite occasion de se faire aborder.

C'est pourquoi vous ne devez pas hésiter à observer les filles qui vous plaisent dans la rue, la façon dont elle porte son T-shirt plutôt moulant, sa démarche appuyée ou faussement nonchalante, autant de signes qui dénotent une jeune fille prête à se faire aborder pourvu que vous y mettiez un peu du vôtre et que vous n'ayez pas l'air complètement niais.

L'aborder avec un plan de la ville alors qu'elle même en tient un est un très bon truc, pour comparer vos recherches et trouver rapidement des destinations communes. Dans le même genre, il ne faut surtout pas laisse passer les bonnes occasions autour des panneaux indicateurs : une bonne bière en surveillant discrètement le plan de ville municipal juste au coin vous permettra de sélectionner celle qui aura le bonheur de venir le consulter. Allez-y !

Enfin, le vrai coup de bol, c'est la jeune fille ayant toutes les difficultés du monde pour manoeuvrer en faisant son créneau (ça arrive plus souvent qu'on ne le dit, même si ça parait une blague) ou qui n'arrive pas à démarrer sa voiture, coincée, immobilisée par un sabot... De bons moments en perspective.

Dans les boutiques

Les boutiques sont une vraie mine d'or pour vous. Non seulement ce sont surtout des femmes qu'on y trouve, mais en plus c'est toujours l'endroit privilégié pour y rencontrer d'adorables petites vendeuses. Les vendeuses sont payées pour être aimables, bien maquillées et le plus jolies possible. Mais il faut reconnaître que c'est crevant de devoir toute la journée s'occuper de clients qui ne savent pas ce qu'ils veulent. Ce dont elles ont besoin c'est d'un garçon comme vous qui vient leur changer les idées (mais pas toute l'après-midi ou elles seront mises à la porte). Demandez-leur conseil sur le parfum le plus haut de l'étagère. Puis laissez-la s'occuper d'une autre cliente et revenez la voir. Faites-la parler des clientes impossibles ou excentriques. Elle aura toujours une bonne anecdote à vous raconter tout en sortant ses flacons de leurs emballages.

Dès que vous avez obtenu ses confidences, proposez-lui un rendez-vous pour qu'elle puisse vous raconter sa vie plus en détail et se délasser tranquillement.

Dans un autre style, proposez d'aider une jeune cliente à lui trouver une vendeuse si elle a l'air désorientée, conseillez-la utilement à propos de la couleur de l'écharpe qu'elle hésite à acheter.

Demandez-lui son opinion à propos d'un cadeau que vous aimeriez faire. Les femmes aiment qu'on leur fasse des cadeaux, et si vous avez l'air attentionné, elle va vouloir inconsciemment être à la place de l'élue que vous allez gâter et sera tentée de vous faire du charme.

Surtout laissez-la passer devant vous en arrivant à la caisse et, si elle est chargée, appropriez-vous l'un de ses sacs. Vous n'aurez plus qu'à l'accompagner à sa voiture comme si c'était la chose la plus naturelle qui soit.

Dans les transports en commun

Si vous passez beaucoup de temps dans les transports en commun, vous vous apercevrez que ce sont de très bons endroits pour draguer. La raison est simple : elle comme vous sont blasés de ces trajets répétitifs et, sauf évidemment à se plonger dans un bouquin, vous n'avez rien d'autre à faire qu'à patienter. Le meilleur moyen c'est de lui adresser la parole.

Pour ça, vous ne devez pas hésiter à jouer des coudes ou à vous faufiler pour vous trouver à proximité d'elle, mieux encore assis à la place à côté d'elle. Rien n'est plus bête que de rêver d'engager une conversation avec une jolie fille que vous avez repéré à l'autre bout du bus ou du wagon de métro ! Si vous arrivez un peu vite à côté d'elle (pour pas qu'on vous pique cette place prometteuse), elle vous jettera un petit coup d'oeil. C'est le moment d'embrayer avant qu'elle n'ait détourné les yeux.

Surtout n'attendez pas un quart d'heure avant d'oser. Vous deviendriez nerveux et ça vous ferait perdre du temps. Vous n'avez qu'à lui poser une question anodine sur la durée du trajet, le changement, le terminus, la station où elle descend...

Dites-vous bien que si vous avez remarqué une jeune fille qui prend régulièrement le bus ou le métro tous les jours comme vous, elle vous a probablement repéré aussi. Vous pourrez plus facilement l'aborder si elle s'attend parfois à croiser votre regard parce qu'elle a déjà eu l'occasion de vous observer. Si ça se trouve, elle sera ravie de trouver quelqu'un de gentil et de décontracté avec qui bavarder.

Cas vécu : dans le RER, une jolie jeune fille en T-shirt était assise sur un strapontin le long de l'allée centrale. Assez vite, un SDF un peu agressif est venu importuner les voyageurs. Mine de rien, je me suis déplacé du bon côté de la barre pour qu'il ne puisse pas s'approcher d'elle quand il arriverait à notre hauteur. Et dès qu'il s'est éloigné, j'ai pivoté pour la regarder en souriant. Je peux vous dire qu'elle avait remarqué mon manège et qu'elle en a été très reconnaissante.

Variante : dans la même situation, elle fait mine de changer de wagon. Vous la bousculez un peu en descendant, mettez la main sur son bras pour vous excuser (qu'elle sache bien que c'est vous et pas un autre qui lui parlez) et ajoutez rapidement : "tirons-nous d'ici, c'est malsain" ou quelque chose de ce genre. Il vous sera très facile alors de monter naturellement derrière elle dans le wagon d'à-côté et de commencer une conversation intéressante. Vous avez bien sûr remarqué le "nous" dans la petite phrase, destiné à vous rapprocher dans cette situation partagée.

Pensez aussi aux filles qui voyagent seules avec un gros bagage, pour prendre l'avion par exemple. Soyez sûr qu'elle s'est dit intérieurement qu'elle trouverait bien une âme galante pour l'aider à trimballer sa valise dans l'aérogare. Soyez celle-la !

En soirée

Rencontrer une fille dans une soirée c'est plus difficile qu'il n'y paraît car elle va y être très sollicitée. Je ne veux pas dire que des dizaines de dragueurs vont l'entourer de toute part (quoique), mais la musique, les éclairages, le niais à lunettes qui va lui payer tous ses verres, tout cela peut jouer contre vous. A cela, la bonne parade consiste à danser autour d'elle pour se faire remarquer. Une fois qu'elle a bien pris conscience de votre présence et de votre style (il n'est pas inutile de faire preuve d'un peu de fantaisie chorégraphique), n'hésitez pas à l'effleurer sans avoir l'air d'y toucher, justement.

Rien de mieux que de laisser planer un petit doute sur vos intentions : avez-vous vraiment fait en sorte de passer si près d'elle que votre main a remonté le long de son bras nu, ou n'est-ce que le hasard de votre évolution autour d'elle... D'ailleurs elle est venue dans cet endroit pour ça. Dans son esprit, sortir en boite ou en soirée, c'est s'encanailler un peu, rencontrer des gens nouveaux (vous !), se faire frôler sans conséquences. A vous de transformer ces petites occasions anodines en "conséquences"...

Je vous livre un petit truc bien efficace : une fois qu'elle se sent à l'aise avec votre présence autour d'elle, que vous l'avez bien familiarisée avec un ou deux rapprochements explicites, passez-lui un bras autour de la taille pour la faire tourner. Par réaction purement instinctive, elle va tourner sur elle-même (aussi pour se libérer de votre bras), mais quand elle reviendra face à vous, il y a de grandes chances pour qu'elle étouffe un rire derrière sa main. Vous avez montré votre assurance sans l'ennuyer et une communication plus personnelle vient de se créer, car il n'y a rien de tel que de toucher physiquement une jeune fille pour se sentir plus proche d'elle (et croyez-moi elle le ressent aussi très bien de son côté).

Dans le pire des cas, elle fera en sorte de s'éloigner de vous sans vous regarder, ce qui serait déjà bien étonnant avec la progressivité de votre approche. Vous aurez quand même gagné deux choses vous l'avez enlacée quelques instants, ce qui n'a rien de désagréable en soi, et vous avez repris une confiance en vous d'enfer pour réitérer la même approche avec une autre qui vient d'arriver, encore plus séduisante.

Dans la plupart des cas, une fois cette approche réussie, vous n'aurez aucune difficulté à lui passer le bras autour de la taille autant que vous voudrez (une jeune fille aime beaucoup se sentir appréciée, entourée et protégée, même si aucune agression se semble se manifester). Elle se laissera de plus en plus faire en riant, fera de même avec vous, et il y a de grandes chances pour que vous puissiez passer rapidement à l'étape suivante consistant à lui caresser le visage, les cheveux... N'oubliez surtout pas de continuer à danser avec elle ! C'est votre alibi le plus parfait et c'est pour ça (aussi) qu'elle est venue là ce soir !

En soirée, un bon plan peut rapidement évoluer en complicité réciproque et vous n'aurez pas à regretter d'être venu !

Au restaurant

Avez-vous remarqué qu'il y a des restaurants, dans les quartiers d'affaires, qui sont bourrés de jeunes femmes qui déjeunent seules ? C'est trop bête ! La première chose à faire est de s'installer à la table voisine de la sienne, si possible avec un petit mot d'excuse pour le dérangement. Normalement, et d'autant plus que vous n'avez strictement rien fait pour la déranger justement, elle devrait se confondre en dénégations ("mais non mais non, je vous en prie, etc..."). Ne la laissez surtout pas reprendre le fil de ses pensées et le découpage de son filet mignon. Embrayez tout de suite, même si vous n'êtes pas encore assis, sur les agréments de déjeuner entouré de gens bien élevés, sur l'amusante tournure de l'expression qu'elle vient d'employer, sur une situation similaire que vous avez vécue et où... mais je vous laisse compléter: vous connaissez mieux que moi ce que vous avez vécu !

Le truc du verre offert au travers d'un serveur "complice" peut passer pour quelque chose de vraiment très maniéré. Certaines femmes très soucieuses de leur image restent cependant sensibles à ce genre de marque d'intérêt, mais tout de même, assurez-vous que vous avez bien jaugé la bénéficiaire de vos largesses, et qu'il ne s'agit pas d'une petite minette délurée (auquel cas, un grand sourire avec un geste de la main suffira amplement à la brancher... et ça vous coûtera moins cher).

Très simple aussi : renseignez-vous sur le plat qu'elle a choisi, si elle vient souvent ici et que ça vaille vraiment le coup... Une fois que la conversation est bien engagée, demandez-lui négligemment si cela ne la dérange pas de discuter tout en déjeunant. Il y a toutes les chances qu'elle ne remarque pas que c'est ce que vous faites depuis un quart d'heure, et c'est une bonne façon de l'associer à votre attitude, qu'elle valide en quelque sorte votre conversation.

Quand elle bosse

Attention, dans ce domaine il existe une législation très stricte et il ne faudrait pas que vous soyez accusé de harcèlement sexuel... Soyez plus que prudent ! Cependant, il y a des catégories de jeunes femmes qui sont très faciles à draguer : toutes celles qui sont employées de réceptions, ou encore caissières, secrétaires par exemple. Leur rôle est de vous écouter au moins pendant le court laps de temps où vous vous tenez face à elles. En plus vous savez toujours où les retrouver.

Prenez le temps de leur adresser un compliment personnel, de leur dire bonjour. Je n'y manque jamais, même si c'est la toute première fois que je rencontre cette jolie blonde souriante qui s'ennuie toute seule derrière son comptoir laqué du rez-de-chaussée.

Cas vécu : m'ayant demandé de patienter quelques minutes le temps qu'on me reçoive dans les étages supérieurs d'une entreprise, elle m'a indiqué un canapé à l'autre bout du hall. Je me suis bien gardé d'aller m'asseoir ! Au contraire, je l'ai complimenté sur la chance qu'elle avait de travailler dans un si beau décor alors que dehors le temps restait maussade. Dans les deux minutes, elle voulait savoir si je pensais qu'il allait pleuvoir en fin de journée car elle devait marcher entre le métro et son appartement dans le 15° (elle m'a donné la rue). II m'a été facile d'embrayer sur l'avantage d'habiter par là, de son goût pour la décoration de son appartement, etc...

Autre cas vécu : dînant en terrasse un soir calme d'été, il nous a été tout naturel d'engager la conversation avec la jeune serveuse. De par son travail, elle nous a bien entendu conseillé sur nos choix, proposé un vin rouge pétillant qui d'ailleurs s'est révélé excellent. Et puis elle a dit qu'elle avait déjà dû me voir dans ce resto mais il y a longtemps. Je n'ai pas hésité !

- Mais oui en effet... par contre, je ne me souviens plus comment je vous avais appelé. Votre prénom m'échappe c'est navrant !

Notez bien le "... je vous avais appelé" qui la conforte dans son souvenir. Inutile de préciser que moi, je sais très bien que je n'ai jamais mis les pieds dans cet établissement ! Mais il est très intéressant pour moi que l'on puisse continuer à discuter comme si ce n'était pas la première fois, car ça nous procure tout de suite un souvenir en commun. Par conséquent, nous ne sommes plus tout à fait des inconnus. C'est génial car le plus dur (ou ce que l'on suppose être le plus dur) est fait: je n'ai plus besoin de l'aborder ou de me faire connaître puisqu'elle estime d'elle-même qu'elle me connaît. Surtout, dans une situation comparable, abondez dans son sens !

Ayant remarqué son regard quand elle évoquait mon précédent passage, j'ai pu ajouter d'un air vague qu'il me semblait avoir été placé de tel côté de la terrasse. Et comme de juste elle a confirmé en appuyant que oui, elle se souvenait mieux, j'étais entouré d'amis (dont plusieurs filles paraît-il). Autre point très positif, car elle peut se dire que j'ai l'habitude de sortir et que si je m'intéresse à elle, c'est bien à cause de sa personnalité : je donne l'impression d'avoir tout ce qu'il faut dans mon entourage pour ne pas avoir à draguer la première serveuse venue.

Encore mieux : me l'ayant donné, il ne m'a pas été très difficile de l'appeler par son prénom (voir plus haut) durant le reste du repas, en profitant pour plaisanter avec elle quand elle passait et surtout (rappelez-vous le chapitre "Rapprochez-vous d'elle") pour toucher son avant-bras en demandant la carte des desserts ou un café.

II y a bien d'autres choses encore, vraiment instructives elles aussi, mais là, ça empiéterait vraiment sur la vie privée pour que je puisse en parler dans cet ouvrage !

Les trucs pour l’intéresser


Les petits détails qui font la différence! Maximiser vos chances! 

D'abord s'organiser

Vous avez tout intérêt à dominer la situation et à prendre les décisions sur ce que vous allez faire ensemble. Rien n'est plus idiot que de passer prendre une fille avec qui vous espérez passer une soirée romantique et de vous vous voir englué dans un dîner morbide ! Ou pire, tourner en rond dans votre voiture qui n'a pas le chauffage en se demandant où aller !

II n'est pas question de lui imposer d'aller au cinéma si elle n'en a pas envie. Mais vous devez avoir une idée précise de ce que vous voulez faire et lui proposer. Ce serait même pas mal si vous pouviez l'influencer pour qu'elle ait la même envie.

Le meilleur moyen pour être sûr qu'elle va vous suivre, c'est de faire preuve d'un peu d'imagination. Le restaurant, le cinéma, les boîtes de nuit, c'est ce qu'elle peut faire avec tout le monde. Il y a moyen de trouver mieux. Plus vous la sortirez de ses habitudes, plus ce sera facile pour vous, car vous ressemblerez moins aux autres hommes de sa vie. Amenez-la dans des endroits qu'elle ne connaît pas, de nouveaux restaurants à l'ambiance surprenante ou à des spectacles inédits. Essayez d'obtenir des invitations pour des projections privées de film ou des enregistrements d'émissions de radio ou de télévision. Ces invitations sont gratuites et à retirer à l'ORTF ou aux stations de radio, ravies d'avoir du public.

II y a aussi les vernissages ou les soirées où tout le monde peut entrer, pour peu que vous soyez habillés correctement. Regardez

également du côté des studios d'enregistrement de CD et les tournages de film (je peux vous garantir qu'une fille qui se retrouve propulsée à échanger quelques phrases anodines avec Didier Bourdon - Les Inconnus - se souviendra de sa soirée et saura très bien qu'elle l'a eue grâce à vous !). utilisez au maximum toutes vos relations pour l'entraîner dans des endroits originaux.

Vous serez irrésistible si vous donnez l'impression d'un garçon qui s'amuse tout le temps, qui va dans les meilleurs endroits et qui fait des choses passionnantes.

Bien sûr c'est très subjectif, mais c'est comme ça que ça marche !

 

Le look c'est primordial

Les filles, encore plus que nous, sont sensibles aux apparences. Elles passent beaucoup de temps à se préparer, à se soigner, et elles font très attention aux petits détails. Vous ne' faites pas attention si un de vos amis a les ongles sales ou si sa chemise est mal repassée. Elles si. II faut que vous soyez impeccable.

Pour elle ça signifie que vous prenez soin de vous et qu'il y a donc de bonnes chances que vous preniez soin d'elle si vous devez vous revoir par la suite. Je vous conseille aussi d'être élégant. Cela vous aidera beaucoup. Mais comprenez moi bien. Etre élégant ne veut pas forcément dire que vous deviez être en complet veston. On peut être carrément élégant en jeans et blazer polo ! L'important c'est d'avoir votre style, des vêtements dans lesquels vous vous sentez bien et qui projettent votre image autour de vous.

Une fois défini votre style, soignez les détails c'est essentiel. Si vous portez des jean's, portez ceux qui vous vont le mieux, avec une ceinture en cuir marron à boucle d'argent ou de cuivre. Dehors vous pouvez porter des bottes, en ville des chaussures de businessman iront très bien. Ne lésinez pas sur la qualité des chaussures ou des bottes: il y a des tas de filles qui se font une opinion en commençant par regarder comment vous êtes chaussé ! Faites gaffe !

Débrouillez-vous aussi pour qu'elles soient impeccablement cirées (les chaussures, pas les filles !). Votre chemise doit être propre du jour, le col à la mode en cours (soit boutonné aux coins soit à revers étroits). Privilégiez les fines rayures bleues ou rouge, vous ne risquez pas de vous rater (la chemise blanche est vraiment trop banale et faite pour aller travailler au bureau !).

Vous pouvez être sûr qu'elle remarquera tous ces petits détails et cela aura pour effet de vous rendre encore plus sûr de vous, mieux dans votre peau, pas loin d'être irrésistible !

Enfin, n'essayez pas de vous habiller dans un style qui n'est pas le vôtre. Vous vous sentiriez déguisé et par réaction, vous feriez... le pitre.

 

Occupez vous d'elle

Elle a donc passé un bon moment à se préparer, à choisir ce qu'elle allait mettre, à se maquiller, se coiffer et se parfumer. Après tout ce travail, ne soyez pas étonné qu'elle attende un compliment lui disant comme elle est belle.

Certains hommes s'imaginent qu'elles font tout ça pour elles-mêmes, pour le plaisir de se voir dans la glace ou d'épater leurs copines. C'est faux, archi-faux ! Ne vous trompez pas. Elles font ça pour vous, pour que vous le remarquiez. Si si !

Même si vous la préfériez en jeans et que vous estimez que sa robe fait gnan-gnan, vous devez absolument lui faire des compliments. Une fille a besoin de ces compliments pour se mettre en confiance, pour justifier tous ses efforts d'apparence. Elle est un peu nerveuse de sortir avec vous (même si elle n'a pensé qu'à ça de toute la journée), il faut que vous l'aidiez à se détendre.

Dites-lui qu'elle a une peau de bébé, des yeux merveilleux, une voix sensuelle, un nez parfait, une bouche faite pour être embrassée, qu'il vous manque les mots pour décrire à quel point vous aimez sa nouvelle coiffure, un nom adorable...

Ah ! Très important ! N'arrêtez pas de l'appeler par son nom... Utilisez son nom à tout bout de champs. Cela va la sécuriser, l'assurer que c'est bien à elle que vous parlez, et pas à n'importe quelle autre fille. Si vous ne deviez retenir qu'un truc primordial parmi tous ceux de ce livre, je vous enjoindrais de choisir celui-là de préférence à tous les autres faites lui des compliments en l'appelant par son nom.

Vous vous rendrez compte rapidement du pouvoir que vous aurez sur les femmes rien qu'en leur faisant des compliments. Pour elles c'est vital. Elles ne peuvent pas s'en passer.

 

Question de personnalité

Beaucoup trop de femmes pensent que les hommes les traitent mal et qu'ils n'ont aucun savoir-faire. Elles sont ennuyées toute la journée par des types qui sont mesquins, méchants, sans imagination... Ce sont leurs patrons, leurs profs, leurs voisins... Vous, qui la sortez, montrez-lui que vous êtes différent, que vous avez de la classe !

En premier, soyez galant. Ce n'est pas difficile : ouvrez-lui la portière, laissez-la passer devant, tendez-lui la main...

Ensuite, jouez le grand jeu. Vous devez la sortir de sa routine, alors soyez capable de faire des folies pour elle. Emmenez-la dans des endroits qui vont la faire flasher. Vous pouvez insister sur le fait que c'est grâce à elle que vous avez envie de passer une soirée exceptionnelle avec elle, mais garder un peu de mystère sur l'origine de vos bons plans ne fait pas de mal non plus.

Soyez romantique... (mais pas trop vite au début de la soirée... elle en déduirait qu'elle est bonne pour ne pas rentrer chez elle au premier compliment que vous lui sortiriez !). Emmenez-la au bord de la Seine sous les arbres, à l'aube ce n'est pas mal du tout mais il fait frais. Dans un cimetière la nuit vous aurez plus de chance de la voir se blottir contre vous.

Très bon truc : regardez-la profondément dans les yeux, longtemps. Au début c'est difficile de soutenir un regard comme ça, mais si vous y arrivez, elle aura l'impression que vous êtes le premier dans sa vie à vraiment prendre le temps de la regarder.

Avoir de la personnalité et de la classe, c'est tout simplement être plus gentil et attentionné pour elle que tous les autres garçons qui gravitent autour d'elle. Plein de garçons estiment que de traiter virilement une femme les rend irrésistibles. II n'y a pas plus d'une femme sur cent qui aime ça. Laissez les autres faire.

Jouez la carte de l'affectueuse attention, ça vous apportera beaucoup plus de succès.

 

Positivez ses centres d’intérêts

Nous avons tous nos problèmes et c'est bien normal. Une erreur de débutant consiste à parler de vos problèmes à une fille qui pense plutôt à s'amuser qu'à vous remonter le moral.

Ce n'est pas pour ça que vous n'allez pas l'écouter avec attention si elle a des problèmes et qu'elle vous demande conseil. C'est même très bon pour vous, car ça veut dire qu'elle vous fait confiance et qu'elle vous accorde son estime pour résoudre ses embêtements. Restez toujours prudent dans vos conseils, mais n'esquivez pas cette grande chance de mériter son attention et son amitié.

Au contraire, encouragez-la à développer ses sujets de prédilections, ses doutes comme ses centres d'intérêt. vous la connaîtrez mieux et vous risquez même de finir par relativiser vos propres problèmes, ce qui n'est pas négligeable. Si vous avez l'air triste, abattu et sans ressort, elle va sentir que ça ne va pas et c'est encore pire pour elle, car les filles aiment les hommes qui peuvent l'épauler, qui ont de l'équilibre et de la force. Elles veulent que vous puissiez les protéger et les aider, mais surtout pas avoir à le faire vis-à-vis de vous (sauf dans le cas très particulier de l'infirmière née. Mais c'est une catégorie à part).

Alors intéressez-vous à elle, dites-lui que la géologie c'est passionnant et que vous êtes ravi d'être enfin tombé sur quelqu'un qui va pouvoir vous en parler avec simplicité et compétence (et pourquoi pas ?), rassurez-la sur ses chances de trouver un appartement dans son quartier de prédilection (surtout si vous acceptez de prendre des coups de fil pour elle, ça va vous rapprocher), écrivez avec elle une lettre de motivation pour son nouveau job.

Vous allez rapidement voir la vie aussi à travers son regard à elle, et en compagnie d'une jolie femme vous y trouverez certainement beaucoup de points positifs !

 

Surtout faites la rire

Les filles adorent rire... Le rire leur fait tout oublier. D'ailleurs vous avez pu constater qu'une fille rit souvent pour un rien, pour masquer une petite confusion, pour être complice de sa copine... Cela la met en confiance, la détend, la prend prête à tout. Si une fille rie en vous regardant, même si vous avez l'impression qu'elle se moque de vous, ça veut déjà dire que vous ne lui êtes pas indifférent. Pas si mal !

Vous êtes capable de faire rire une femme même si vous ne pensez pas être un garçon drôle. En effet, il y a des gens qui sont des comiques nés, qui sont capables de retenir l'attention de tout un auditoire pleurant de rire pendant une soirée entière. C'est un talent que n'a pas tout le monde c'est certain (et heureusement d'une certaine façon !). Par contre, je peux vous assurer que vous pouvez faire rire une jolie fille quand vous êtes en tête à tête avec elle. Le tout est de se faire aider principalement par une bonne atmosphère...

Vous avez en fait besoin de connaître deux ou trois histoires drôles que vos vous êtes entraîné à très bien raconter. Autre possibilité, que j'utilise fréquemment car je connais bien mon vécu : une histoire vraie qui m'est arrivée et que je fais peu à peu dériver vers des rebondissements loufoques au gré de mon imagination du moment. Je peux vous garantir que ça présente pleins d'avantages !

D'abord vous connaissez bien la trame de l'histoire, puisque vous l'avez vécu (ça peut être tout simplement les conséquences désastreuses d'une panne d'essence sous la pluie en pleine nuit pour commencer...). Ensuite, ça vous permet de vous présenter sous un jour positif, amusant et débrouillard. De plus, elle va vous demander des précisions sur tel ou tel point du récit... ça peut occuper un bon bout de temps !

Si en plus vous avez pris soin de lui offrir un cocktail peu alcoolisé mais très coloré, vous serez vite amené à en commander d'autres et il sera de plus en plus facile de la faire rire. Bientôt n'importe quel rebondissement de votre récit va la faire disparaître sous la table !

Et une jeune fille qui rie sans retenue grâce à vous, c'est drôlement agréable pour l'œil et pour l'égo !

Elle va trouver la vie très excitante avec vous , se sentir jeune, comprise. Si vous êtes capable de lui faire ressentir ce genre de choses, le reste viendra tout seul...

 

Devenez indispensable

Cà y est ? Elle a accepté de vous revoir ? Formidable ! Maintenant il faut en profiter, peu à peu, pour vous rendre indispensable. Regardez autour de vous ce qui pourrait lui rendre service, lui plaire.

A-t-elle une applique murale qui est mal vissée? ou sa porte d'entrée qui grince ? Pensez à tous les petits riens dans le genre bricolage qui vous paraissent anodins et qui lui empoisonnent la vie. Proposez-lui de conduire sa voiture le week-end prochain pour estimer s'il ne serait pas nécessaire de changer l'échappement ou régler la carburation. Bien sûr, elle viendra avec vous pour écouter votre diagnostic et prendre note de vos conseils.

Cas vécu : apprenant que j'habitais non loin d'un supermarché, une amie m'a demandé un jour de lui apporter des packs de bouteille d'eau avec la voiture. J'ai bien entendu rendu ce service pour constater en arrivant chez elle qu'elle était alitée avec une fièvre soudaine. Lui préparer un thé brûlant avec de l'eau "toute neuve" lui a fait tellement plaisir qu'elle parle encore autour d'elle de mes talents de garde-malade...

Conseillez-la pour l'achat d'un micro-ordinateur. Elle a probablement des compétences, mais une fille sera toujours rassurée de pouvoir s'appuyer sur un homme au moment d'une négociation ou d'un achat technique. Ne sous-estimez pas cet a priori bien pratique pour vous.

Son signe astrologique


Bélier

Les Béliers sont très excitantes à draguer. Elles sont nées avec le printemps et sont attirées par tout ce qui est nouveau, jeune et excitant. Une Bélier sera prête à faire n'importe quoi pour vivre quelque chose qui la sortira de son train-train journalier.

C'est aussi une fille pressée. Si au premier coup d'oeil vous lui plaisez, vous pouvez vous attendre à lui voir faire le deuxième pas et même le troisième... très vite.

Les Béliers séparent le sexe et l'amour, peut-être plus que n'importe quel autre signe. Le sex est un plaisir de l'instant qu'il faut saisir, et elle sera disponible pour faire une petite escapade avec vous même si elle a déjà un petit ami.

Leur manque de maturité affective ne rend pas une liaison durable très facile avec elle. Elle ne s'attache pas non plus très facilement et n'aura pas de scrupule à vous briser le coeur dès que vous n'aurez plus, pour elle, l'attrait du neuf.

Pour la séduire, n'hésitez pas à l'emmener dans des endroits bruyants et mouvementés. N'ayez pas peur de vous faire mousser un peu, de jouer au macho, de conduire un peu brusquement ou de mettre votre moto en avant. Elle a besoin de vous admirer dès le départ... ensuite elle saura très bien vous dire et vous montrer que vous lui plaisez !

Taureaux

Les Taureaux sont beaucoup plus calmes. Une Taureau ne donne pas son affection très facilement et elle est assez réfractaire au changement. Elle regardera à deux fois avant de s'engager dans une aventure qui pourrait bouleverser ses petites habitudes. Elle contrôle bien ses sentiments.

Mais elle sait apprécier l'amour et la compagnie d'un homme. Le jour où elle trouvera celui qui lui plaît, elle lui sera très dévouée et attentionnée. Elle sera possessive mais aussi fidèle.

Elle placera l'homme choisi sur un piédestal et lui demandera probablement de l'épouser.

Pour la draguer, le mieux est peut-être de l'entraîner à la campagne. C'est une femme qui aime la nature, la terre, la tranquillité et la beauté. Jouez là-dessus. Elle est aussi très sensible aux possessions matérielles et pourra difficilement vous résister si vous lui affirmer que cette somptueuse résidence d'été au bord du lac Léman vous appartient depuis trois générations...

Gémeaux

Le signe des Gémeaux est peut-être le plus compliqué du zodiaque. La femme Gémeaux est déchirée entre l'âge adulte et l'enfance, la maturité et l'immaturité. Elle a un contact très aisé avec les gens, avec tout le monde, et ça devient une sorte de tourbillon quand il s'agit de ses relations affectives.

Fondamentalement, elle est attirée par les jeux de l'amour. C'est le genre de filles qui a le plus d'aventures, elle a un besoin viscéral de plaire aux garçons, de séduire. Pour se sécuriser, si on peut dire, elle a toujours envie de tomber amoureuse. Malheureusement, elle se lasse aussi très rapidement de ses conquêtes car elle ne peut se résoudre à perdre sa liberté dans une relation sérieuse. L'attrait de la nouveauté est donc pour elle comme un aimant, et vous devrez être très prudent de ne pas la laisser sympathiser avec tous vos voisins dans une soirée où vous l'avez emmenée... par mégarde.

Cancer

Une fille Cancer est émotive, sensible et très romantique. C'est le signe des lunaires, et la séduire va vous demander beaucoup de patience. Plus que toutes les autres femmes, une Cancer aime se faire courtiser, se faire gâter. Elle sait très bien vous faire languir en ne se livrant que petit à petit. Elle adore prolonger à l'extrême les flirts et va donc retarder le plus possible le moment de se donner... mais c'est certainement une phase très excitante de la séduction. Même si elle ne s'est pas encore livrée à vous, elle exigera une fidélité absolue et ne tolèrera pas la concurrence d'une autre femme.

Sachez jouer ce jeu avec elle... un peu de chantage pour faire progresser vos affaires vous évitera de piétiner autour d'elle et lui révélera que vous êtes tout sauf indifférent à son endroit.

Enfin, et c'est assez curieux, ne soyez pas étonné si elle traîne avec elle le souvenir de toutes ses aventures passées. Elle ne manquera pas de vous en parler et de vous comparer à ses anciens amis; Vous pouvez d'abord en tenir compte pour asseoir votre relation avec elle et ensuite vous consoler en vous disant que dans son coeur vous aurez toujours une présence effective...

Lion
Les Lionnes sont faciles à séduire quand vous connaissez son sésame. Dites-lui sur tous les tons qu'elle est belle, merveilleuse, exceptionnelle, supérieure à toutes les autres ou peut-être même plus... Et elle va vous croire ! N'ayez pas peur d'exagérer vos compliments et laissez-la jouer le premier rôle. Pour une fois avec une fille, laissez-la décider du restaurant et du programme de votre soirée... Vous serez sûr de ne pas vous tromper. Elle adore choisir... peut-être vous a-t-elle choisi ?

Mais elle a peur de l'échec et sera très prudente avant de s'engager. Le plus souvent, elle sortira avec des hommes qu'elle a pris le temps d'estimer et d'évaluer, pas des inconnus en tout cas.

Le truc c'est donc de lui faire sentir que votre amitié va la mettre en valeur, qu'elle en sortira encore plus adulée et expérimentée, le tout bien qu'elle vous paraisse déjà juchée sur des sommets difficilement comparables... C'est un exercice de style assez amusant.

Elle est évidemment très sensible aux apparences sociales et à ce que vous faites. Frimez au maximum, elle aime les hommes forts, beaux et brillants. Démontrez-lui que seul le destin a été assez fort pour vous permettre de vous mettre en présence l'un de l'autre...

Les ruptures sont sans problème : elle vous aura largué comme un malpropre car son soleil personnel la protège des blessures de l'amour-propre. Faites-en autant avec elle !

Cas vécu : une splendide créature en robe fourreau noir, brune avec des cheveux très longs, m'a un jour affirmé un lundi qu'elle avait adoré son week-end. Des amis l'avaient emmenée en avion monomoteur au-dessus de Bordeaux. C'est tout juste s'ils n'avaient pas fait des acrobaties rien que pour elle, mais la vue était fabuleuse, la mer infinie, elle était le copilote, et blablabla, et blablabla... Je lui ai juste dit - "Mais ma beauté, viens le 16 avec moi : je dois aller à Guernesey, et moi je t'apprendrai à piloter un Beechcraft bimoteur !". Je peux vous dire que ça l'a drôlement impressionnée et qu'elle en a un peu oublié ses copains ! Evidemment, en contrepartie, je n'avais que jusqu'au 16 pour sortir avec elle...

Vierge

Un bon conseil avant d'aller à un rendez-vous avec une Vierge soyez impeccable. Pas d'ongles sales ni de veste tachée. Déjà les filles sont toujours très critiques sur les questions d'habillement, mais les Vierges ce sont bien les pires dans ce domaine ! Vous pourriez être scié par un détail malencontreux.

La Vierge n'est pas très démonstrative de ses sentiments et il vous faudra donc de la patience et de la persévérance. Elle est aussi un peu dure à la détente, vos plaisanteries risquent de ne pas toujours l'amuser et enfin, vous avez tout intérêt à refouler vos élans passionnés pour son corps... A priori, le sex n'est vraiment pas ce qui l'intéresse !

Plus qu'à tout autre femme, vous devez lui expliquer que sa personnalité vous intrigue. Cherchez à créer une complicité avec elle et faites-lui comprendre que pour vous aussi, la communion des pensées et les rapports intellectuels sont le summum de votre bonheur. Il sera bien temps de faire évoluer les choses un peu plus tard...

La Vierge est très sélective et aura tendance à être à la recherche du meilleur. Elle sera très fière quand elle l'aura trouvé (vous ?). Mais c'est une belle expérience car elle vous donnera vraiment l'impression que c'est vous l'homme qu'elle veut. Ce n'est pas par hasard que vous êtes ensemble, c'est surtout parce que vous êtes le meilleur !

Enfin, tous ces efforts et cette patience n'auront pas étés vains car les Vierges sont généralement très dévouées et serviables. Si vous lui demandez gentiment, vous aurez tous les jours votre petit déjeuner au lit !

Balance
La femme avec un grand F...? C'est une femme raffinée, élégante, artiste et très sensible à l'idée d'être belle et séduisante. Elle sait très bien mettre son corps en valeur, soigner son apparence pour plaire. C'est peut-être la déesse de l'amour et de ses jeux. Souvent les femmes qui font la Une des journaux et des rubriques mondaines pour leurs éclats en public, leurs mariages ou leurs divorces sont des Balances...

L'inconvénient avec elle, c'est qu'elle joue un peu trop ce rôle de déesse et qu'elle a horreur d'être rabaissée au simple rôle d'être humain. Elle aime vivre ses rêves de perfection, être admirée, mais elle n'apprécie pas particulièrement être touchée car elle a tendance à manquer de confiance en elle. On peut estimer qu'elle devient alors facilement nerveuse et capricieuse. Pour ces raisons, elle préfère souvent la compagnie d'hommes plus âgés qu'elle car ils savent bien la traiter, la sortir (et souvent ils ont eu le temps de se constituer une petite pelote histoire de la sortir dans le luxe...)

Le mieux, quand vous sortez une Balance, est d'organiser un dîner romantique et/ou de l'emmener dans des endroits habillés. Rappelez-vous toujours qu'elle aime faire des mondanités pour être admirée. Ensuite, soyez prêt à lui consacrer du temps, elle n'aime pas être bousculée. En fin de soirée, si vous sentez qu'elle commence à y penser, vous avez tout intérêt à aller chez elle : c'est là qu'elle se sentira le plus détendue. Elle sait bien recevoir et vous pouvez vous attendre à une atmosphère tamisée très favorable à vos mignardises...

Scorpion
La femme Scorpion est comparable à une chatte. Elle est compliquée, difficile d'approche, mais très sensuelle. Elle aime les beaux vêtements, les fourrures, le cuir, les beaux objets. Elle aime les hommes beaux et forts, aussi bien de caractère que sur le plan physique. Elle a besoin de leur contact pour ronronner...

Ce n'est pas une femme portée à se confier. Elle aime parler de ce qu'elle fait, de ses projets, mais pas de ses sentiments. Une Scorpion n'aime pas admettre qu'elle a besoin de l'amour des autres. Seul le sexe est pour elle une nécessité, ce n'est donc pas une grande sentimentale.

Elle est ambitieuse et opportuniste. Elle sait très bien utiliser ses attraits pour arriver à ses fins. Elle est sauvage et se laisse rarement attraper. C'est plutôt elle qui• va faire son choix et se dire "j'apprécie ce garçon, il va falloir qu'il m'aime...".

Même mariée, une occasion qui la mettrait en valeur reste extrêmement tentante à ses yeux. Songez-y. Cependant, gardez aussi à l'esprit qu'une Scorpion à des griffes et qu'elle est très destructrice quand elle est déçue. En particulier, sa jalousie peut s'exacerber si vous cherchez à la tromper en douce.

Une bonne technique pour draguer une Scorpion est de tenter un pseudo viol dans un coin sombre après une soirée brillante (le parking souterrain des limousines américaines semble particulièrement indiqué...). Elle aime les hommes forts !

Sagittaire
La femme Sagittaire semble avoir toutes les qualités de la générosité. Elle est ouverte, franche, facile à vivre et aime tendre la main à tous ceux qui en ont besoin. Ca lui cause parfois des petits problèmes car certains supposent bêtement qu'elle leur fait des avances alors qu'il n'en est rien. Sachez faire la différence !

Pour les Sagittaires, aimer est un impératif pour se donner. C'est pour cela qu'elles peuvent sembler un peu coincées, un peu vieux jeu.

Naturellement, la Sagittaire éprouve un très vif besoin de plaire, mais elle pense rarement au sex dans ses premiers contacts avec un homme. Comme on pouvait s'y attendre, elle pense d'abord à l'amitié. C'est le genre de fille à se dire : "ce garçon est intéressant. J'aimerais mieux le connaître et m'en faire un ami". Ne perdez pas de vue que ses manoeuvres de séduction et l'éventail de ses charmes ne recouvre parfois que la simple envie de mieux vous connaître... par amitié !

Dans le cadre de l'amour, elle serait du style à lentement faire couver son feu sous l'eau qui dort. Apparemment paisible, elle peut se révéler carrément fougueuse une fois sa confiance engagée. Il faut que ça bouge et que ça saute. Cela peut vous entraîner dans des aventures peu banales !

Capricorne
Dites-lui tout de suite que vous êtes un garçon sérieux, que vous avez une situation stable et que vous aimez vous coucher tôt. Rassurée sur vos bonnes intentions, elle sera prête à vous suivre où vous voudrez : au cinéma, chez vos copains ou à la maison.

Les Capricorne ont un sens aigu du devoir, de l'ordre. c'est pourquoi elles peuvent sembler froides au premier abord, et garder une attitude distande quand bien même elles vous écoutent avec attention. En fait, beaucoup trompent leur monde et se révèlent chaudes comme des Napolitaines, s'enflammant sous leur air sérieux de jeunes filles de bonne famille bien élevées : leur côté puritain est une façade qu'elles s'obligent à tenir parce qu'elles associent le sexe avec le péché. Elles ont toujours peur que leurs escapades soient découvertes, même quand elles sont jeunes et célibataires.

A vous de savoir la mettre en confiance et de la convaincre de votre discrétion. Organisez un tête à tête avec elle, aux chandelles, dans un lieu secret, et vous vous amuserez beaucoup car elles sont généralement très drôles.

Ceci dit, elles sont aussi très volontaires et tenaces. Ce ne sont pas des femmes qui abandonnent une affaire très facilement et elles risquent de vous être fidèles très (trop) longtemps.

Verseau
Les Verseaux sont des femmes qui ont beaucoup d'intuition. Elles savent juger la valeur des gens du premier coup d'oeil. Ca leur évite de perdre du temps et si vous plaisez à l'une d'entre elles, cette attraction peut rapidement devenir des plus excitantes et être suivie d'un grand amour !

Par contre, c'est une fille qui n'apprécie pas beaucoup d'être considérée comme un sex-symbol et elle ne met pas en valeur sa féminité. Elle sera plus sensible à vos compliments sur sa personnalité que sur son corps.

C'est une femme généreuse dans ses relations affectives et sa grande satisfaction sera de tout faire pour vous être utile, en Particulier dans votre travail. Elle saura s'investir pour vous, faire des recherches et vous conseiller au mieux pour favoriser votre succès. Ecoutez-là !

Elle est tellement altruiste qu'elle serait capable de faire une place dans votre lit à sa meilleure amie parce ce que ça a l'air de vous rendre service, sous le fallacieux prétexte de vous détendre et de mieux vous faire apprécier ses qualités à elle !

Poisson
La Poisson est très généreuse, mais cette générosité peut se manifester de bien des façons différentes : elle peut aussi bien devenir bonne Soeur que nymphomane !

C'est elle qui va pleurer en premier quand un mélodrame particulièrement poignant passe à la télévision, qui donne du pain aux oiseaux en s'informant de leur préférences culinaires et... son coeur au premier venu qui lui susurre deux mots d'amour bien tournés.

Vous l'avez compris, c'est une fille très romantique qui trouve autant de plaisir à s'inventer des histoires d'amour qu'à les vivre. Elle n'est pas spécialement intéressée par l'argent. En fait, elle peut très bien

se satisfaire d'amour et d'eau fraîche ! On ne s'étonnera pas de souvent la voir travailler uniquement pour ne pas avoir à se faire entretenir, ce qui est tout de même bien agréable et économique pour vous.

C'est aussi quelqu'un qui se fascine pour la magie et les sciences occultes, et elle ne saura pas vous résister si elle peut deviner en vous un "initié". N'hésitez donc pas à l'emmener dans des musées traitant de sorcellerie (il y en a très bien sur les côtes de Cornouailles, dépaysement romantique assuré). Les châteaux hantés ne sont pas mal non plus (Dame Blanche, fantômes...) mais vous aurez sûrement beaucoup plus peur qu'elle !

Elle vient chez vous


L'appartement

II faut absolument que votre appartement la change de ses habitudes et paraisse "classe". Rassurez-vous, c'est beaucoup plus facle qu'il n'y paraît. L'esprit est le suivant. Peu importe que vous habitiez un quartier huppé ou non, c'est votre goût qui va faire toute la différence. Il vaut donc mieux avoir quelques meubles sobres qu'une foultitude de trucs encombrants et au style torturé. II faut quand même garder à l'esprit qu'elle vient là pour se "détendre" d'une certaine façon, pas pour crouler sous les vaisseliers Empire à trente centimètres de son nez...

Ayez donc si possible un mobilier cohérent avec des coloris généraux plutôt doux. Je reste volontairement général pour que vous n'ayez pas tout à repeindre, mais elles sont très sensibles à l'atmosphère. Une grande unité visuelle (du moderne dans les aluminium avec un papier peint pêche par exemple) la confortera dans son opinion que vous appréciez le confort fonctionnel et discret.

N'hésitez pas à mettre en valeur une collection de n'importe quoi dans une vitrine (pour la conversation des premiers instants) ou un tableau magnétique chargé de photos (ça prouve que vous voyagez beaucoup et que vous avez pleins d'amis... à vous de raconter les anecdotes correspondantes). L'idée est que vous fassiez en sorte qu'elle se sente bien chez vous, enveloppée d'un tissu de petites histoires amusantes et variées, juste pour le plaisir de la surprendre. Les jeunes filles adorent les histoires qu'elles ne connaissent pas : elles sont très friandes des potins et de ce style de conversation très parisien qui consiste à égratigner quelquefois méchamment en ayant l'air de flatter la personne absente. Rajoutez-en, d'autant plus qu'elle ne connaît pas les personnes que vous avez photographiées. Ca donnera d'autant plus de piquant à vos anecdotes !

Un point crucial : jamais de siège style fauteuil, parce qu'à tous les coups elle va s'y coller et que vous aller pleurer comme du chiendent pour la prendre dans vos bras sans vous rompre les vertèbres entre les accoudoirs. Le mieux c'est encore un vaste canapé suffisamment bien conçu pour que vous puissiez passer insensiblement de la position assise à allongée sans presque y penser (je ne parle pas du système d'ouverture des canapés-lits mais de la forme du dossier et des accoudoirs c'est important...). Et c'est rigolo de voir telle jeune fille se rendre compte tout à coup qu'elle est étendue tout contre vous alors qu'elle bavardait tranquillement il y a encore peu dans une attitude parfaitement conventionnelle. En général, il n'y a qu'à continuer la conversation comme si de rien n'était et les choses deviennent tout en douceur ce qu'elles doivent devenir.

Cas vécu : tout le monde n'a pas ça, mais je mets personnellement en valeur la terrasse sud-est de mon appartement pour les inviter à petit-déjeuner au soleil en maillot de bain. Bien entendu, je prépare moi-même des cocktails rafraîchissants et je prépare des coussins confortables avec de la lecture pour ces demoiselles. Une fois qu'elles sont venues une fois ou deux avec leurs copines, elles ne trouvent rien à redire lorsque je leur propose de venir seules (et l'avantage c'est qu'elles connaissent le chemin). De là à imaginer passer la nuit pour mieux en profiter avant leurs cours ou leur bureau, il n'y a pas si loin... En général, elles sont ravies de boire leur jus d'orange au soleil avant d'aller bosser (c'est ultra-frime vis-à-vis de leurs relations apparemment) et ça me fait une compagnie plus qu'agréable.

L'éclairage

Ayez un éclairage halogène que vous saurez baisser discrètement au moment voulu. Ca ne coûte pas cher et c'est très pratique à l'usage. En règle générale, des spots directionnels indirects procurent une lumière d'ambiance douce et agréable, sans pour autant vous obliger à trébucher dans tous les meubles bas lorsque vous voudrez aller chercher un coca dans le frigo.

La cuisine et le frigo

Autant que possible, sachez maintenir votre cuisine dans un état suffisant de propreté, sinon il n'y a que deux possibilités : elle part en courant, dégoûtée à jamais, ou elle s'attelle à tout vous nettoyer (voir les Signes qui aiment rendre service) et vous n'en avez pas fini de la nuit. Bien sûr, vous vous êtes équipé d'un micro-ondes pour réchauffer un petit poisson sauce crevettes et langoustine en cas de besoin (le poisson reste un plat très prisé des jeunes filles car c'est léger, plutôt raffiné, et si en plus il y a avec une petite sauce sympa sortant de l'ordinaire, elles seront comblées).

Cas vécu : ayant décidé de changer de réfrigérateur, le mien rendant l'âme de toute évidence, j'aurais pu opter pour un banal modèle standard blanc à coller entre les plaques chauffantes et le placard à balai... et bien non ! J'ai opté pour un modèle "couleur" (à vous de voir la couleur qui vous plairait le plus en fonction de votre intérieur, voir plus haut) à installer dans le living. Avantages immédiats : le champagne ou les rafraîchissements sont toujours à portée de la main (et donc les cocktails aussi !), tout comme les glaçons, et ça vous donne une note originale et branchée. Prévoir une petite table d’appoint pour poser les verres à côté quand vous sortez le Perrier ou les assiettes pour le melon.

Vous pouvez être sûr qu'elles vont en parler à leur copines et dire qu'elles connaissent un type vraiment cool qui a son frigo (et attends ! un frigo laqué noir !) dans le living et qu'il peut la resservir en Schweppes par-dessus le dossier du canapé (là elle exagère un peu, mais le côté identité de l'appartement y est et elle ne vous oubliera pas de sitôt). Ne me dites pas que les réfrigérateurs sont bruyants, on les conçoit très bien maintenant, et le surcoût de la couleur (quelques centaines de francs) vaut amplement l'investissement en regard des visites que vous aurez.

La salle de bain

Prévoyez que cette charmante personne peut avoir envie de prendre une douche (en tout cas, probablement... après, si tout se passe bien). Là il faut que vous soyez nickel, petits savons Guerlain, serviette éponge impeccable, il suffit de prévoir un peu à l'avance. Si vous-même prenez une douche alors qu'elle est tranquillement en train d'étudier votre collection d'agathes (voir plus haut), surtout soyez bref et... ne vous rhabillez pas ! Revenez dans le living en peignoir sobre, avec un rien de votre parfum.

La grande classe, c'est d'avoir un beau peignoir en bon état, d'une couleur unie, et de faire broder dessus le nom d'un grand hôtel. Ca confirme tout de suite votre habitude de voyager dans les palaces internationaux et la qualité de votre style (et en plus ça ne coûte pas cher et c'est facile à réaliser). II y a des jeunes femmes que ce genre de petit détail rend complètement folles je ne sais vraiment pas pourquoi... Le fait de vous sentir propre, soigné et parfumé dans un tissu-éponge frime sans doute... et vous n'aurez pas grand-chose à retirer lorsque vous vous glisserez sous la couette avec elle.

La chambre

Parlez-lui, soyez enjoué et superficiel. Pour elle votre chambre c'est l'antre du loup et ce qui s'y trouve (le lit) focalise toutes ses peurs. Alors le reste du mobilier et de l'agencement compte finalement assez peu. Optez pour une belle housse de couette (les draps ont l'inconvénient de devoir être bordés et le lit refait tous les matins, mais vous le savez si vous en avez). On en trouve de très bien en début d'année dans les grands magasins, lorsqu'ils font des soldes à l'occasion du "Blanc". Aimables promotions pour relancer les ventes quand tout le monde est fauché par les cadeaux de Noël et le réveillon.

Vous avez bien entendu tout de suite pensé à lui offrir quelque chose à boire, ça l'occupe et ça peut la mettre en train suivant la façon dont vous savez doser les cocktails (les filles aiment bien les hommes qui savent préparer des cocktails originaux).

Prévoyez tout de suite deux oreillers pour ne pas lui cacher le sens des réalités, d'autant plus que ça ne servirait à rien (si elle est venu jusque là, c'est peut-être aussi pour ce à quoi vous pensez). Si en plus votre housse de couette a un look original et bien dans le ton des coloris de votre appartement c'est mieux que parfait.

Au réveil

Elle est toujours là ! Quelle chance ! Vous avez passé un très bon moment (en tous cas je vous l'espère) et elle aussi. Vous avez bien dormi, et il va falloir que vous quittiez l'appartement tous les deux.

Surtout n'omettez pas de prévoir un rendez-vous en début de matinée à votre bureau : il ne faudrait pas qu'elle s'accroche à vous de telle façon que vous ratiez une journée de travail. Le mieux est donc de vous replonger illico dans les réalités du quotidien. Vous aurez alors les idées un peu plus claires et vous serez tout à fait dispos pour la revoir dès le lendemain.

Que cela ne vous empêche pas d'enfiler vos mocassins en coup de vent tout en lui expliquant qu'elle n'a qu'à tirer la porte en partant. Si elle est vraiment chic, elle rangera votre désordre de la veille et vous mitonnera un petit dîner pour quand vous rentrerez, histoire d'être sûre que vous penserez bien à elle. On a parfois des surprises drôlement agréables dans ces jours-là !

Pensez à lui subtiliser une babiole, genre boucle d'oreille. Vous n'aurez ainsi aucune difficulté à la rappeler... si elle-même ne se pend pas au téléphone dès qu'elle se sera aperçue de la perte de son bijou (mais si ! je t'assures ! ça ne peut être que chez toi, j'ai fouillé partout !). C'est un peu facile et pas très gentil, mais je vous garantis une nouvelle soirée dans les 48 heures, ne serait-ce que pour venir lui restituer chez elle (surtout ne lui avouez jamais la supercherie, elle vous en voudrait à mort!).

Une exception toutefois (cas vécu) : après une après-midi particulièrement câline, j'avais ainsi subtilisé son soutien-gorge et l'avais tranquillement mis dans ma poche. Pris par le temps, nous sommes partis à pied dans la rue sans l'avoir "retrouvé", et ce n'est que là que je lui ai avoué mon menu larcin, ce qui m'a permis d'appuyer un compliment sur la forme de sa poitrine en liberté sous le petit pull léger, vraiment dessinée avec beaucoup de précision (vous voyez ce que je veux dire). Le fait de se promener dans la rue en montrant en quelque sorte ses seins moulés, sachant que j'avais fait exprès, ça lui a finalement beaucoup plu car elle n'aurait jamais osé d'elle-même. Et elle a voulu que je finisse la soirée avec elle.