Comment peut-on savoir que votre partenaire simule ?

Les hommes croient qu’ils ont des charmes attirants pour séduire les femmes. Mais le sujet à propos de la simulation entraîne une perturbation totale de la confiance en soi. La question se pose : comment allez vous reconnaître que votre partenaire soit un simulateur ou une simulatrice ? Pour en répondre, prenez d’abord les raisons qui entraînent les femmes à simuler. Cette situation est reconnue comme un don naturel féminin. Les hommes doivent être à la hauteur de donner les raisons qui poussent les femmes n’ayant pas d’orgasme à faire une chose pareille. Elles le font et ce n’est pas dans le but de se précipiter dans l’acte sexuel et pour en être virile. Parfois, les femmes n’arrivent pas à l’orgasme, et la question se pose chez les hommes pourquoi cette lacune. Cet obstacle devient un échec pour tous les prochains rapports même si c’est normal du point de vue biologique.

Nous vous donnons des conseils pour que vous ne vous trompiez pas pendant votre rapport sexuel avec votre partenaire. C’est vrai que votre partenaire hurle ou gémit pendant le moment crucial, mais ça ne veut pas dire qu’elle a atteint l’orgasme, en plus certaines femmes restent très discrètes. D’un autre sens, les hurlements ou gémissements des femmes au moment de leur excitation ne veulent pas dire qu’elles atteignent l’orgasme féminin. D’ailleurs, l’orgasme n’est pas obligatoire, seulement c’est agréable pour un acte sexuel. Les femmes ont une sensation émouvante et c’est tout à fait différent dans toutes les femmes. Tous les premiers orgasmes sont toujours merveilleux, ils peuvent être rapides ou lents et ça peut être tardif ou très précoce. Sachez quand même que chez certain couple, la jouissance prend son rôle majeur dans la relation sexuelle, et lorsqu’elle atteint un niveau supérieur, il ne s’agit plus de jouissance mais d’orgasme.

Alors il faut savoir qu’il se caractérise par des mouvements du périnée, c’est-à-dire présence des contractions. Il se peut que ce mouvement soit trompeur car il n’apparaît qu’aux alentours du vagin. Pourtant, ça doit être non seulement au vagin mais aussi sur le clitoris, avec une répétition de contraction involontaire, commence dans un état intense et diminue peu à peu. Pour savoir qu’une femme simule, il faut voir ses tétons qui deviennent pointus.

Autrement, l’orgasme féminin peut être indiqué par l’accélération du rythme cardiaque, tandis que pour les hommes, cet indicateur apparaît au moment de l’excitation. La femme peut poser sa tête sur la poitrine de son partenaire pour le constater, les vaisseaux aussi se dilatent. Après l’acte, les hommes ont une chair de poule. Autre indicateur de l’orgasme féminin apparaît sur la zone du cerveau comme étant un appareil responsable de la vigilance. C’est pour dire que lorsqu’une femme jouit, elle n’arrive plus à contrôler ses gestes vis à vis de ce qui l’entoure. Elle ne peut plus maîtriser de ce qu’elle dit ou de ce qu’elle fait. A la fin de l’acte, elle secrète un liquide blanchâtre.
Pour le cas des hommes, la simulation existe, pourtant l’éjaculation masculine ne peut pas être traduite comme un véritable orgasme masculin. Cette pratique apparaît moins chez les hommes car en général, ils n’en ont pas besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *