Comment faire jouir une femme ?

Comment faire jouir une femme - DragueurLes femmes qui ne jouissent pas ont juste des problèmes… techniques. Les hommes croient que leur sexe est le seul moyen de faire grimper les femmes aux rideaux. Ils se focalisent sur leur pénis et acceptent mal l’idée qu’il ne puisse procurer autant de plaisir à leurs conjointes qu’il leur en procure à eux.

Cela doit être frustrant et humiliant pour un homme surtout lorsque cela a lieur lors d’une rencontre sexuelle.

Si vous avez déjà eu l’occasion de regarder des films pornos, généralement faits pour un public masculin, vous pouvez vous rendre compte d’une règle omniprésente. Les femmes ne sont censées connaître l’extase qu’avec l’organe masculin. Même pendant ou après une scène saphique (lesbiennes), il n’y a pas d’autre pénétration que celle du mâle avec son pénis. Le “dieu” bite est seul maître de l’orgasme féminin!

Pour pouvoir faire jouir une femme, il faut avoir les idées plus larges et penser autrement.

Si la votre n’atteint jamais l’orgasme, c’est qu’il y a un problème. La chauffez-vous suffisamment avant l’acte? La pénétration dure t-elle suffisamment longtemps, dure-t-elle au contraire trop longtemps? (ce n’est pas mieux dans les deux cas!).
Vous tenez vraiment à lui donner du plaisir? Alors faites le avant le coït, après vous n’en aurez plus envie.

1ère étape : le conditionnement

Pour faire l’amour, une femme doit être conditionnée. Pour cela, il faut créer une atmosphère propice à l’amour. Tendresse, câlins, mots tendres susurrés à l’oreille. Ambiance feutrée, pas de lumières violentes, le noir complet peut même être favorable à un meilleur laisser aller. Les esprits féminins s’échauffent mieux dans le noir propice aux fantasmes. De plus, certaines femmes se laisseront plus facilement aller à leurs pulsions. La honte, les inhibitions, la gêne peuvent ainsi disparaître et céder la place à une libido que vous ne soupçonniez pas.

2ème étape : caresses et découverte du corps féminin

Vous êtes sûr que votre femme est dans de bonnes dispositions pour faire l’amour, qu’elle en a vraiment envie et qu’elle est prête à l’acte sexuel. Ses soupirs, ses halètements, les baisers qu’elle vous donne en sont la preuve. Vous pouvez donc passer à l’étape suivante. Si elle ne l’est déjà, déshabillez la en douceur avec des gestes tendres. Caressez ensuite toutes les parties de son corps avec délicatesse et sans précipitation. Les parties plus “intimes” ne seront touchées que vers la fin. Si elle commence à entrouvrir les cuisses, c’est qu’elle est déjà prête. Maintenez la alors sur des charbons ardents. Faites durer. Ne lui donnez pas ce qu’elle attend trop vite. Ce qu’elle attend, n’étant pas toujours ce que vous attendez VOUS! Je parle de caresses intimes. Les femmes en sont friandes. Vagins, lèvres, vulve, clitoris, tout doit être exploré en douceur avec les doigts SANS PENETRATION, juste superficiellement. Avec des caresses circulaires du plat de la main, puis plus localisées sur les parties qui la font réagir immédiatement. Des gémissements plus intenses doivent vous indiquer ce qu’elle préfère.

3ème étape : les choses sérieuses.

C’est l’instant où elle et vous procédez généralement à l’acte sexuel. Vous pensez qu’elle n’attend que cela et vous aussi d’ailleurs. C’est vrai, une femme excitée écarte les cuisses car elle a envie d’être pénétrée. C’est une pulsion contre laquelle elle ne peut pas lutter. Mais si, pour elle, l’acte se résume à 2 minutes de va et vient (voire 20, la durée n’est pas toujours seule en cause!) et un homme qui s’affale sur elle, c’est la frustration assurée. Si d’avance, elle sait que c’est ça qui l’attend, il va falloir lui montrer que vous êtes capable d’autre chose. Si vous n’en êtes pas coutumier, un bon cunnilingus devrait la surprendre agréablement. Le vagin aime les caresses buccales, mais c’est juste un hors d’oeuvre. Le clitoris, lui, réagit mieux à des lèvres et une langue appliquées sur lui, le titillant, l’aspirant et le faisant rouler délicatement (Attention certaines femmes ne supportent pas la manipulation directe de leur clitoris qu’elle trouve douloureuse, il faut juste manoeuvrer autour!). L’orgasme peut être déjà au rendez-vous par ce simple geste, mais pas toujours. Il faut y ajouter quelques “amuse gueules”. L’index doucement entré dans le vagin ouvrira la voie à d’autres plaisirs. Mêlez ensuite la pénétration active (va et vient) de ce doigt à une succion du clitoris. C’est l’orgasme assuré. S’il n’est toujours pas au rendez vous, tentez la double pénétration. Assurez vous au préalable que votre femme n’est pas hostile à la pénétration anale. Le mieux étant d’avoir testé auparavant. Présentez un doigt bien propre et bien lubrifié à l’entrée de l’anus et faites pénétrer très très doucement. Des caresses buccales sur cette zone peuvent être pratiquées au préalable (l’hygiène féminine doit alors être parfaite!). Une femme que ce genre de pratiques rebute aura tôt fait de le montrer. Si elle aime, vous aurez ouvert de nouvelles voies dans votre relation.

4ème étape : l’orgasme

Récapitulons un peu. Une femme sans tabou ne peut résister à ce trio : cunnilingus, pénétration vaginale et/ou anale. Les trois ensemble, attendez vous à un vrai feu d’artifices. Si vous prenez un véritable pied à la faire jouir, vous pouvez varier les plaisirs et ajouter du piquant à votre couple. Il existe des gadgets dans le commerce qui peuvent l’amener rapidement à l’orgasme et provoquer chez vous une folle excitation. Faites en lui la surprise. Mettez encore le noir à profit si vous craignez l’hostilité, l’appréhension ou même le refus de votre femme. “Mais pourquoi utiliser un gadget, me direz-vous, alors que je suis outillé pour la pénétration”? Vous êtes effectivement outillé pour mais vous ne pouvez généralement pas maîtriser votre éjaculation pendant l’acte sexuel et votre compagne ne peut en ressortir que frustée. Si vous la manipulez avec votre langue, vos doigts ou un objet, vous êtes sûr de déclencher son orgasme. N’oubliez pas que les femmes sont capables d’orgasmes multiples, le premier pouvant en déclencher d’autres. Sitôt son plaisir atteint grâce à un vibromasseur ou n’importe quel autre moyen, vous viendrez immédiatement en elle. Elle sera ainsi capable de connaître un second voir un troisième orgasme dans les secondes qui suivent et cela grâce à la pénétration de VOTRE sexe. Croyez-moi, si vous suivez mes conseils à la lettre, une nouvelle dynamique sexuelle sera favorable à votre vite de couple.

Attention : il ne s’agit pas d’imposer quoique ce soit à une femme! Toutes (et surtout les plus jeunes!) ne sont pas prêtes (physiquement et moralement) à des pénétrations d’objets ou même de doigts. Il faut agir prudemment dans ce domaine. Avec de la tendresse et de la douceur, vous amènerez facilement votre partenaire à l’orgasme. Si elle se braque contre telle ou telle pratique, n’insistez pas!

Une méthode moins violente pour faire jouir une femme (même une fille vierge qui n’est pas encore prête à être déflorée) : appliquer un vibro masseur en mouvement d’abord sur le pubis, puis le faire descendre très progressivement jusqu’au somment du clitoris. Il vous suffira ensuite de le maintenir superficiellement (sans pénétration) par des mouvements de rotation autour du clitoris pour déclencher un ou plusieurs orgasmes. Fastoche non?

Et vous, que pensez vous des préliminaires pour faire jouir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *